PARTAGER

Ce samedi 6 juin 2020, 63 personnes autrefois testées positives au Covid-19 dans le département de Vélingara sont sorties du centre de traitement de la capitale régionale, Kolda, totalement guéries, a informé le médecin-chef du district Omar Sané. Toutes ressortissantes de la cité religieuse de Médina Gounass. Dans cette localité du département réside les 68 malades du Covid-19 sur 69 que le département a enregistrés depuis le début de la pandémie dans le pays.
Selon toujours le Dr Sané, 6 malades du terroir sont toujours suivis dans le centre de Kolda et devaient subir le dernier test hier (vendredi) ou ce samedi. C’est dire que le principal foyer du virus dans la région de Kolda, Médina Gounass, est en passe de s’éteindre. Sur les 69 malades, 68 ont contracté la maladie à Gounass, le 69ème l’a chopée à Kalifourou (village frontalier avec la Guinée Conakry), mais aurait une partie de sa famille basée dans la cité du Daaka. «Les derniers tests effectués sur des suspects remontent au 15 mai dernier et qu’actuellement il n’existe pas de mise en quarantaine», a précisé le Dr Sané.

70 ou 69 malades : controverse sur les chiffres
Dans les documents officiels du Comité régional de lutte contre les épidémies de Kolda, Vélingara a enregistré 70 malades. Un chiffre retenu au niveau national d’ailleurs. Pourtant à Vélingara, on continue à retenir le chiffre 69 après avoir compté le nombre de malades du Covid-19 dans le terroir. Le Dr Omar Sané, dans ses rapports, fait état de 69 cas. Il s’explique : «En réalité, le 70ème cas qu’on on attribue à Vélingara est un cas de Kolda importé de Vélingara.» Se faisant plus précis, il ajoute : «Elle est ressortissante de Vélingara, mais testée positive à Kolda où elle (c’est une dame) s’était rendue pour des soins gynécologiques. Si ce n’est pas un cas de Kolda, Vélingara ne devrait pas comptabiliser dans son bilan les 8 cas importés d’un pays frontalier.»
Il faut dire que jusque-là le département de Kolda n’a pas enregistré de cas de malade du Covid-19. C’est pourquoi il est très commode de se débarrasser de ce seul «petit cas».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here