PARTAGER

L’un des partenaires les plus solides du ministère de la Santé et de l’action sociale met la main à la poche pour participer à la lutte contre le coronavirus.

Dans les locaux du siège d’Ellipse projects Sénégal, sur la corniche des Mamelles, en ce début de semaine du mois de mai, l’actualité en cette période de pandémie du Covid-19 qui perdure, c’est le don de 100 millions de F Cfa que la société a décidé d’octroyer au ministère de la Santé et de l’action sociale. «Nous sommes solidaires des causes sociales partout où nous opérons. Nous nous considérons comme une entreprise sénégalaise, le Sénégal étant notre plus grande implantation africaine. Et nous comptons y rester après la livraison des quatre chantiers d’hôpitaux pour lesquels nous sommes venus dans le pays», indique le Pdg Olivier Picard.
Selon lui, Ellipse projects Sénégal, présent au Sénégal depuis 2017, est autant plus sensible à la problématique de la lutte contre le Covid-19 qu’elle intervient dans le secteur sanitaire. En effet, l’entreprise est en charge, sur contrat avec le ministère de la Santé et de l’action sociale, de la construction de quatre hôpitaux, à Sédhiou, Kaffrine, Kédougou (150 lits chacun) et Touba (300 lits), hôpitaux qui seront livrés clés en main et équipés : lits d’hôpital (urgences, néonatalogie, hospitalisations), Irm, radiothérapie, etc.
Tenant compte du besoin toujours grandissant en matériels de protection et d’hygiène des personnels soignants dans les centres de santé et hôpitaux publics, le don d’Ellipse projects Sénégal est constitué, pour une valeur de 50 millions de F Cfa, de matériels et équipements qu’elle achètera auprès de la Pharmacie nationale d’approvisionnement (Pna). Ces équipements et matériels (masques chirurgicaux, thermo-flashs, gants, gels hydro-alcooliques, etc.) seront ensuite remis au ministère de la Santé et de l’action sociale pour répartition et distribution. Par ailleurs, Ellipse projects Sénégal a décidé de remettre un chèque de 50 millions de F Cfa au bénéfice du ministère.
«La pandémie de Covid-19 a plongé le monde, et le Sénégal n’y échappe pas, dans une crise sanitaire et économique sans précédent qui, heureusement, a revivifié les fondamentaux des solidarités nationales et de la coopération Etat/secteur privé», déclare le Pdg. «Ce virus ne connaît ni frontières ni classes sociales. Il est essentiel que le secteur privé appuie de manière coordonnée les efforts de l’Etat, pour faire en sorte que tous les patients bénéficient de traitements adéquats et que les personnes pouvant potentiellement être touchées par la maladie soient protégées. Nous espérons que notre don jouera un rôle important dans ce processus coordonné», indique-t-il.
Face à l’urgence sanitaire mondiale dans laquelle le Sénégal n’est pas épargné, Ellipse projects Sénégal dit «se tenir prête à venir en aide au plus grand nombre, notamment aux soignants et aux populations en situation de précarité» et s’engage à «réévaluer constamment la possibilité d’accroître son aide en fonction de la durée et de la sévérité de la pandémie».
Interrogé sur l’impact de la pandémie sur leurs chantiers et l’avancée des travaux de construction des hôpitaux, Olivier Picard répond : «Ellipse projects Sénégal est d’autant plus sensible à cette pandémie de coronavirus que nous sommes impactés, comme toute le monde. Chaque tâche demande un personnel qualifié. Nous avons eu des problèmes d’acheminement de personnel vers les sites.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here