PARTAGER

A compter du dimanche 22 mars 2020, les marchés Tilène et Champs de courses seront fermés à toutes activités à partir de 18 heures. Dans un arrêté, le maire informe que les rues 19, 21, 23, 25, 20 et l’avenue Blaise Diagne seront désencombrées, nettoyées et désinfectées.

C’est dingue ! Hier matin, le marché Tilène de Dakar grouil­lait de monde. On a l’impression de vivre en période ordinaire, alors que les rassemblements sont interdits à cause du coronavirus. Marchands et clients vaquaient tranquillement, à leurs occupations comme si de rien n’était. A l’extérieur, les produits alimentaires sont exposés à l’air libre sans la moindre précaution hygiénique. Ça échange par-ci, ça négocie par-là. Aucune distance réglementaire n’est respectée entre les personnes. A l’intérieur, c’est le même décor qui s’offre aux visiteurs.
La mairie a pris ainsi une décision allant dans le sens de lutter contre le Covid 19. A compter du dimanche 22 mars 2020, les marchés Tilène et Champs de courses seront fermés à toutes activités à partir de 18 heures. Dans un arrêté, le maire informe que les rues 19, 21, 23, 25, 20 et l’avenue Blaise Diagne seront désencombrées, nettoyées et désinfectées. Tout contrevenant s’expose conformément au règlement en vigueur, prévient Bamba Fall. Déjà la brigade de surveillance municipale de la commune de la Médina dirigée par Moussa Diop mène la lutte quotidiennement contre les marchands qui obstruent la voie où passent les véhicules. Pour l’opération de désencombrement, il rappelle qu’il faut que force reste à la loi.
Du côté des marchands, c’est la confusion. L’information selon laquelle le marché sera totalement fermé a fini de faire le tour des étals. Ils n’ont pas caché leur inquiétude si toutefois cette décision venait à être effective. «On ne peut pas fermer totalement un marché. Ça ne peut pas être. Parce que de Sangada à Mermoz, à part le marché Fass, il n’y a que Tilène. Nous sommes contre une telle décision. En revanche, nous ne sommes pas contre une fermeture temporaire. Nous sommes avant tout des citoyens. Nous participons aussi dans le combat national», indique Gorgui Diop, délégué au marché Tilène. Ce dernier appelle quand même à un changement de comportement pour lutter efficacement contre le Covid-19. Il informe qu’un travail de sensibilisation a été entamé auprès des délégués de marché, avec une distribution de gels hydro-alcooliques. Les marchands interrogés ont tous approuvé la mesure visant à désinfecter le marché.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here