PARTAGER

Que dire ? Les Forces de défense et de sécurité sont sur les dents dans le cadre de la lutte contre le trafic de stupéfiants. Après la Marine nationale et la Douane qui ont saisi de la cocaïne, les flics, engagés dans la répression du trafic de drogue à Thiès et Kédougou, ont mis la main sur plus de 660 kg de chanvre indien, selon un communiqué du Bureau des relations publiques de la Police nationale. Il détaille l’opération : «Dans la nuit du 6 au 7 novembre 2019, la Brigade régionale des stupéfiants de Thiès a effectué une saisie de 660 kilogrammes de chanvre indien à Nianing.» Les personnes impliquées, à savoir 3 charretiers, ont été appréhendées. Il signale que dans le même le temps, la Brigade régionale des stupéfiants de Kédougou «a interpellé aussi deux 2 individus à Moussala, département de Saraya, trouvés en possession d’un kg et dix cornets de chanvre indien de type marron». Il faut surtout savoir que «l’un des présumés trafiquants est réputé être un des barons du secteur de Moussala».
Aujourd’hui, le Sénégal est au bord de l’overdose avec la multiplication des saisies. Alors qu’il est difficile de faire le cumul de la quantité de chanvre indien dernièrement, la cocaïne, elle, atteindrait quasiment 2 tonnes. Hallucinant !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here