PARTAGER

La lutte contre le crime organisé autour du médicament continue de produire des résultats. Tel est le cas du côté des soldats de l’économie. «Le verrou douanier, posé à l’orée du pont de Ndiao-Bambali (département de Kaffrine, commune de Diamagadio), a permis, ce dimanche 1er mars 2020, vers 4 heures du matin, de mettre hors circuit des médicaments d’une valeur de 61 millions 500 mille francs Cfa. La saisie est effectuée sur deux véhicules de marque Peugeot, type 504 Berline», informe un communiqué d’hier du Bureau des relations publiques et de la communication de la douane.
Cette opération «est la deuxième importante saisie réalisée dans la même zone par la Brigade mobile des douanes de Kaffrine. La première, effectuée le 18 février dernier, portait sur des médicaments d’une valeur de 22 millions 500 mille Cfa». Ainsi, l’on note que depuis le déclenchement des opérations en février, fait remarquer le communiqué, «des médicaments frauduleux d’une valeur cumulée de plus d’un demi-milliard en moins d’un mois» ont été saisis. Dans le détail, on note : «Kédougou 330 millions, Thiès 100 millions et Kaffrine 84 millions.»
Les antibiotiques demeurent les principaux médicaments saisis, renseigne le document. Qui précise : «Or l’automédication par antibiotiques engendre des résistances avec comme conséquences principales l’inefficacité des traitements, exposant ainsi les populations à de graves problèmes de santé» ; d’où l’appel de la douane «à la collaboration des populations, des pouvoirs publics locaux et de la Société civile locale pour mener à bien sa mission de sécurisation des populations contre le trafic illicite, notamment celui de médicaments et la criminalité transfrontalière organisée».
mdiatta@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here