PARTAGER

Les douanes sénégalaise et bissau-guinéenne veulent marcher ensemble en réactualisant le protocole de coopération «avec la mise en place d’un Comité de suivi pour une meilleure exécution des diligences», renforçant leur échange de renseignements en matière de lutte contre la fraude et contre le trafic international de stupéfiants et travaillant «à l’interconnexion des systèmes d’information des deux administrations douanières à travers un projet d’implémentation de Gainde» en Guinée-Bissau. Lors de sa visite à Dakar, le patron de la Douane de la Guinée-Bissau, Dominico Oli­veira Sanca, et Abdourahmane Dièye ont convenu de «partager leurs expériences en matière de facilitation, notamment dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Opérateurs économiques agréés (Oea). «Réitérant leur engagement à travailler ensemble en vue de mutualiser les efforts de leurs administrations face aux défis sous-régionaux, les deux Directeurs généraux ont réaffirmé leur volonté de tout mettre en œuvre pour une coopération réussie entre les douanes bissau-guinéenne et sénégalaise», annonce un communiqué du Bureau des relations publiques et de la communication de la Douane sénégalaise, qui a insisté aussi sur les «avancées notoires en termes de renforcement de capacités, avec notamment le programme de formation des agents de la Douane bissau-guinéenne par l’Ecole de la Douane du Sénégal, de partage d’expériences en matière de gestion des ressources humaines, de procédures de dédouanement, de contrôle après dédouanement et de gestion informatisée des procédures douanières».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here