PARTAGER

C’est finalement la structure «Al Bourakh Even’s» qui va organiser le combat Lac 2-Boy Niang 2 aux dépens de «Lewto Productions» qui avait pourtant entamé les premières démarches pour la tenue de cette grosse affiche de la banlieue.

Le label «Al Bourakh Even’s», qui vient de se lancer dans la lutte avec frappe, vient de frapper un gros coup avec cette signature de contrat entre les deux ténors de la banlieue : Lac de Guier 2 et Boy Niang 2.
Le site Sanslimitesn.com qui donne l’info, précise que le contrat a été signé ce jeudi et que «ce combat entre Pikine et Guédiawaye est prévu au mois de juin 2019».
Pourtant l’info avait circulé que le patron de «Lewto Productions» avait finalement trouvé un accord avec les protagonistes pour la tenue de ce combat. Lac 2, qui exigeait 70 millions Cfa comme cachet, avait décidé de revoir à la baisse ses prétentions financières en acceptant les 55 millions proposés. Apparemment, «Al Bourakh» a dû sortir le gros chéquier car on nous parle d’une belle cagnotte proposée aux deux lutteurs.
Récent vainqueur du fils de Double Less, Sa Thiès, Boy Niang veut maintenir sa dynamique de victoires en «vidant» tout Guédiawaye après avoir terrassé d’autres lutteurs de cette localité.

Laver l’affront des autres lutteurs de Guédiawaye battus par Boy Niang
Mais en face il y aura un Lac 2 revanchard. Comme le confirme son manager, Mouhamed Aly. Selon ce dernier, l’argument avancé pour justifier ce duel est de «laver l’affront que ses coéquipiers lutteurs de Guédiawaye ont subi de la part de Boy Niang 2».
L’ancienne gloire d’avertir : «Lac 2 ne court aucun risque de lutter avec Boy Niang.» Même si le Pikinois, qui a dernièrement terrassé Sa Thiès, a aussi pris le meilleur sur plusieurs autres lutteurs de Guédiawaye, comme Sa Cadior, Gouye Gui… «Lac 2 veut prendre la revanche de ses frères», a indiqué Mouhamed Aly qui tient à écarter toute contre-performance pour la première sortie de son protégé dans la nouvelle Arène nationale ; même si l’infrastructure est logée au cœur de Pikine qui est le fief de son adversaire, Boy Niang.
Pour rappel, si Boy Niang 2 avait vaincu Sa Thiès lors de sa dernière prestation, Lac 2 avait par contre connu la défaite sur décision arbitrale face à Modou Lô, avant d’être suspendu par le Cng, pour être gracié après.
Notons que ce combat sera le premier de Lac 2 après le décès de sa mère. Cela constitue une autre source de motivation pour le sociétaire du Walo pour ouvrir une nouvelle ère dans sa carrière.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here