PARTAGER

Vainqueur de Domou Dangou lors de la 1ère journée du Tournoi Fallou Ndiaye Production (Tfp), Raam Daam a surclassé Mobile 2 dimanche dernier. Il conforte ainsi sa première place de la poule A dans l’optique de disputer la finale dudit tournoi.
Raam Daam dit avoir été surtout dopé par la présence à ses cotés du Directeur général de Dakar Dem Dikk (Ddd) où il travaille en tant qu’agent de sécurité. «J’ai senti une fierté de voir le Dg de Dakar Dem Dikk, Me Moussa Diop, venir chez moi le jour où je devais disputer mon combat. C’est quelque chose de grandiose pour moi. Cela a contribué à me renforcer dans cette volonté de rentrer avec la victoire. Je l’en remercie du fond du cœur», s’est-il félicité 24 heures après son deuxième succès.
Trouvé chez lui à la cité Nations-Unies entourés de quelques fans et inconditionnels venus fêter avec lui cette victoire, Raam Daam affiche une volonté de remporter ce tournoi. Et pour y arriver, il tient à garder cette première place qui lui donne droit de disputer la finale.
Pour la 3ème journée, le lutteur de Door Doorate fera face avec Sokh. «Je ne varie pas dans mes propos. Je l’avais dit et redit, mon ambition est de remporter le trophée mis en jeu dans ce tournoi», réaffirme celui qui depuis 2013 trace sa voie dans la lutte avec frappe.
Revenant sur les conditions de son succès face à Mobile, Raam Daan dit ressentir un goût d’inachevé. «C’est comme si ce n’est pas une victoire pour moi. Je voulais gagner avec la manière. J’étais venu avec l’intention d’assurer le spectacle. Mais j’ai glissé en même temps que mon adversaire avant de me relever pour le basculer à terre. C’est pour moi une victoire inachevée», a confié Raam Daam.
«Pour ce combat, j‘avais travaillé ma rapidité. C’est ce qui explique que j’ai eu la vivacité pour me relever et terrasser mon adversaire», a expliqué le lutteur de Door Doorate qui s’est blessé au genou à cause de la glissade.
Se félicitant de l’appui des lutteurs des Parcelles Assainies qui l’ont aidé dans sa préparation, Raam Daam dit avoir reçu un coup de fil de Modou Lô depuis la France où il était parti prendre part en tant qu’invité au concert de Viviane Ndour. «Modou Lô m’a dit de prendre conscience de ce que je représente aux Parcelles Assainies. Il m’a dit que je fais partie des portes drapeaux des Parcelles et on doit du coup hisser les couleurs de notre localité.»
Raam Daan a bénéficié de l’expertise de Zoss et de son frère, Garga Mbossé, avec qui il partage l’écurie Door Dorate. Il dit avoir chopé le virus de la lutte de Tyson qui est Saloum-Saloum comme lui. Ayant débuté sa carrière en fin 2013, le Parcellois totalise huit victoires contre une seule défaite face à Bombardier 2.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here