PARTAGER

Tapha Tine et Yékini Jr font monter la tension avant leurs retrouvailles prévues le 1er janvier prochain, dans un combat organisé par Lewtoo Pro­duc­tion. En attendant les choses sérieuses, les deux camps se sont affrontés lors du face à face de ce samedi.

Le face à face entre Tapha Tine de Baol Mbollo et Yékini Jr de Door Ware a failli tourner au vinaigre samedi dernier à la place de l’Obélisque. A moins de quinze jours de leur combat prévu le 1er janvier prochain au stade Iba Mar Diop, les protagonistes ont fait monter la tension. Conséquence : les deux camps des lutteurs se sont affrontés. Les coups ont volé haut. Avant que la police n’intervienne pour rétablir l’ordre.
Tout est parti d’une provocation de Tapha Tine qui, en voyant Yékini Jr se diriger vers le podium, s’est arraché de sa chaise pour pointer un objet en direction de l’ancien sociétaire de Ndakaru. Les accompagnants de Yékini Jr prennent mal cette provocation et réagissent.
Invités à présenter leurs excuses non sans se faire rappeler les sanctions financières qui leur seront appliquées par le Cng du fait du retard accusé pour venir au face à face, Yékini Jr monte au créneau pour se défendre. «Je ne présenterai pas d’excuses, parce que tout le monde a constaté que Tapha Tine qui m’a provoqué», a répliqué l’homonyme de l’ancien «Roi des Arènes». Lançant ainsi les ingrédients des retrouvailles avec Tapha Tine qui l’on se rappelle avait pris le meilleur sur lui en 2007 lors du Championnat de lutte avec frappe (Claf) organisé par Gaston Mbengue.

Yékini Jr rumine sa revanche
Suffisant pour raviver l’envie chez Yékini Jr de prendre sa revanche sur son prochain adversaire. «Je ne concéderai pas la moindre parcelle d’initiative à Tapha Tine. Qu’il se le tienne pour dit. J’étais le seul lutteur qu’il avait battu en 2007. J’accepte cette défaite ; il m’avait soulevé pour me déposer à terre, c’est vrai. Mais qu’il sache entre ce combat et celui qu’on va disputer en janvier, j’ai beaucoup évolué», a confié Yékini Jr qui lors du Claf avait vu son invincibilité prendre fin après une série de 9 victoires en autant de sorties.

Tapha Tine : «Le Ko n’est pas exclu»
Affichant une certaine nervosité qui se lisait sur son visage ferme, Tapha Tine promet de remettre ça. «Le Ko n’est pas exclu», souligne le géant du Baol qui accuse son adversaire de lui avoir déclaré la guerre. «Yékini Jr me connait bien pour avoir partagé ensemble pendant quatre ans une salle de musculation», souligne Tapha Tine qui dit s’être rendu à Joal pour rendre visite à Yékini.
En attendant leur prochain combat, Tapha Tine et Yékini Jr auront l’occasion de se livrer à un autre duel qui, cette fois, sera à distance. Ce sera à l’occasion des deux Open-Press dont le premier sera animé le 26 décembre prochain par Tapha Tine avant que Yékini Jr n’entre en jeu le 27 décembre. Revenu à son meilleur niveau avec une série de succès dont le plus éclatant est celui obtenu face à Modou Anta, Yékini Jr trouvera sur son chemin un Tapha Tine qui s’est racheté de sa contre performance face à Ama Baldé en disposant de Zoss lors du tournoi du Tnt qui reste sa dernière apparition au sein de l’arène.

Le beau geste de Diène Kairé
Il n’y aura pas que cette affiche le 1er janvier au stade Iba Mar Diop, les amateurs auront l’occasion de déguster un autre duel qui mettra aux prises Amanekh à Boy Baol. Présent à ce face à face, Diène Kairé et Marley ont donné une leçon de fair-play à leurs autres collègues lutteurs. Après avoir défait son adversaire, le fils de Boy Kairé a offert un ensemble de boubou traditionnel à Marley en guise de cadeau.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here