PARTAGER

La 1ère journée du Tournoi Fallou Ndiaye Production (Tfp) se tiendra la veille de Noël, au stadium Iba Mar Diop. Le lutteur Ram Dan, de l’écurie Door Doorate, compte sur ce tournoi pour démontrer qu’il mérite de figurer parmi les meilleurs de l’arène.

Le tournoi Fallou Ndiaye Production (Tfp) démarre le 24 décembre prochain à Iba Mar Diop. Le lutteur Ram Dam, qui en fait partie, affiche déjà ses ambitions. Pour lui, ce tournoi sera une occasion de prouver qu’il est un cran au-dessus de ceux qu’il va croiser dans ce tournoi. «Ces lutteurs que je dois croiser ne sont pas mes vrais adversaires. Et j’aurai à le prouver. Le tournoi démarre dans moins de quatre jours. Vous en aurez la certitude», a tranché vif le pensionnaire de Door Doorate dont Domou Dangou sera le premier lutteur qui va se dresser sur son chemin dimanche prochain pour le compte de la 1ère journée de ce tournoi organisé par le jeune promoteur, Fallou Ndiaye.
Ecartant toute idée de sous-estimer ses adversaires, Ram Dan vise à remporter le trophée dudit tournoi. «Le jour du combat, les amateurs sauront de qui d’entre nous est plus motivé pour remporter ce tournoi», indique celui qui dit être convaincu par le bon travail abattu avec son encadrement technique pour lui valoir d’être confiant à l’idée de marcher sur ses adversaires.

«Démontrer d’autres facettes de mon talent lors de ce tournoi»
En plus de son encadrement, Ram Dan dit avoir bénéficié de l’appui de tous les lutteurs des Parcelles Assainies dont Modou Lô. «Je prie que Modou Lô gagne son prochain combat contre Lac 2. Je le suis reconnaissant de l’assistance qu’il m’apporte dans la préparation du combat. Mes remerciements vont aussi aux autres lutteurs des Parcelles Assainies comme Garga Mbossé, Zoss, Papa Sow et Yanda et tous les lutteurs des Parcelles Assainies qui jouent leur partition dans cette préparation.»
Ce n’est qu’en 2013 que Ram Dan a débuté sa carrière dans la lutte avec frappe. Déjà en quatre ans de présence dans l’arène, le jeune lutteur de 24 ans a déjà disputé sept combats. «Je viendrai démontrer d’autres facettes de mon talent lors de ce tournoi. Les amateurs auront l’occasion de s’en faire une idée. La population des Parcelles veut que je leur ramène le trophée», promet-il. Totalisant six victoires, Ram Dan a connu une seule défaite face à Bombardier 2.

«Cette défaite face à Bombardier 2 m’a ouvert les yeux»
Cette contreperformance est un mal pour un bien pour le lutteur de Door Doorate qui avait pris le meilleur sur Infra-Rouge au cours de sa dernière apparition dans l’arène. «Cette défaite face à Bombardier 2 m’a ouvert les yeux. Je prends mes combats au sérieux. J’avais flanché face à Bombardier 2 parce que j’avais cru être plus fort que mon adversaire. Je l’avais minimisé et j’ai fini par perdre ce combat», a soutenu le lutteur des Parcelles Assainies qui dit mettre dans un coin de son esprit cette contreperformance qui, depuis lors, contribue à faire de sorte qu’il donne le meilleur de lui-même pour prendre le dessus sur ses vis-à-vis. Logé dans la poule A qu’il partage avec Sokh, Mobile 2 et Domou Dangou, Ram Dan devra se battre pour sortir premier de sa poule. Ce qui lui donne le droit de se qualifier pour la finale prévue en juillet prochain et qui mettra aux prises les deux premiers des deux poules. A noter que pour la poule B, Ndongo Lô fera face à Général Fass. Les autres lutteurs de cette poule sont Pape Mbaye et Niaak Dierignou, les deux autres adversaires de cette première journée.

ambodji@lequotidien.sn

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here