PARTAGER

Gouye Gui a pris le meilleur sur Siteu de Lansar. Se rachetant de ses dernières contreperformances, le sociétaire de Mor Fadam a profité de sa puissance physique retrouvée, en faisant montre d’une maturité technico-tactique pour avoir le dernier mot. Un combat organisé par le promoteur Pape Abdou Fall.

Pour son premier combat au stade Léopold Sédar Senghor, le lutteur Gouye Gui n’avait nullement l’intention de manquer ce rendez-vous. Opposé hier à Siteu, le sociétaire de l’écurie Mor Fadam a démontré qu’il est la bête noire de l’écurie Lansar. Après Ness, c’est au tour de Siteu d’être accroché à son tableau de chasse. Ayant retrouvé sa forme d’antan et se livrant à son habituel séance incantatoire avant le combat, Gouye Gui a laissé au phénomène de Lansar l’opportunité de diriger le combat. Enchaînant par un double crochet (gauche-droite), Siteu crée l’accrochage avec le poulain de Mor Fadam. Réussissant à le contenir, Gouye Gui résiste à la charge d’un Siteu qui a tenté de le soulever, puis de le plaquer, en vain. Le sociétaire de Lansar continue de manœuvrer Gouye Gui jusqu’à ce que dernier lui inflige une hanchée qui le projette derrière les sacs délimitant l’enceinte. C’est ainsi que ce combat a connu son épilogue au après seulement une poignée de minutes. Avec cette victoire, Gouye Gui sort d’une mauvaise passe et recolle au peloton des lutteurs qui aspirent à intégrer le cercle des Vip. Auteur ces derniers temps de statistiques «faméliques» avec trois défaites contre un seul succès face à Zoss, Gouye Gui signe son 16e succès.
Quant à Siteu, il a du mal à soutenir la comparaison face à des lutteurs d’un cran visiblement supérieur. Vainqueur de Zoss par Ko lors de son avant dernier combat, Siteu rate une autre opportunité de mieux se positionner dans la nouvelle reconfiguration de l’arène. Après avoir raté un premier examen de passage face à Sa Thiès, un autre lutteur de Guédiawaye. Ce qui risque de peser lourd sur la suite de sa carrière.

Des incidents et grenades lacrymogènes avant le combat
Au-delà, le combat a failli ne pas se tenir. Des incidents ont été notés juste à l’arrivée de Gouye Gui. Voulant forcer le barrage mis par les policiers pour empêcher qu’une partie des gradins ne soit occupée par mesure de sécurité, des supporters de Siteu se sont frottés aux Forces de l’ordre. Ces derniers ont balancé une grenade lacrymogène dans les gradins. Pris de panique, certains ont sauté de la tribune découverte. On dénombre des blessés secourus par les sapeurs-pompiers. Des situations qu’on n’aime pas voir lors des événements sportifs.
A noter qu’une minute de silence a été observée avant le combat Gouye Gui-Siteu à la mémoire de Habib Faye, le bassiste du Super Etoile décédé et qui était un féru de la lutte avec frappe.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here