PARTAGER

Bombardier et Eumeu Sène seront fixés dans les prochaines heures sur la date officielle de leur prochain combat, annoncé dans un premier temps pour le 4 avril. Le promoteur Assane Ndiaye devrait passer aux formalités auprès du Cng de lutte ce mercredi. Mais pour les autres affiches, il faudra attendre…

Les camps de Bombardier et de Eumeu Sène peuvent pousser un ouf de soulagement. Car ils peuvent entrevoir le bout du tunnel dans la mesure où le promoteur Assane Ndiaye a décidé d’officialiser le combat mettant aux prises ces deux lutteurs.
C’est en effet demain mercredi que le patron de Baol Production va se rendre au Comité national de gestion (Cng) de la lutte pour entériner la date à laquelle ce combat royal va se tenir. Subis­sant la pression des deux camps qui avaient émis le souhait de le voir officialiser ce duel le plus rapidement possible, Assane Ndiaye a réaffirmé sa volonté d’offrir ce combat au Sénégal de la lutte le 4 avril prochain, jour de la célébration de l’accession du Sénégal à la souveraineté internationale. «Je vais me rendre mercredi (de­main) au Cng pour régulariser le combat Bombardier-Eumeu Sène», a renseigné au bout du fil le promoteur, cinq mois après avoir décroché ce choc royal (monté le 8 septembre 2016).
Réaffirmant sa volonté de tenir cette affiche le jour de la fête de l’Indépendance, M. Ndia­ye sera dans les délais prescrits par le Cng qui n’accorde qu’un délai de trois mois entre l’officialisation dudit combat et la date de sa tenue. «Je vais voir avec le Cng la possibilité d’offrir aux amateurs ce combat le 4 avril prochain», a-t-il soutenu.
Ayant comme enjeu la couronne royale que détient Bom­bar­dier depuis juin 2013, ce combat sera une occasion pour Eumeu Sène de devenir le premier lutteur de Pikine à devenir «Roi des Arènes».

Les chocs Zoss-Siteu et Ama-Papa Sow vont devoir attendre…
Après le niet catégorique du Cng d’autoriser la tenue du premier face à face entre Zoss de Door Doorat et Siteu de Lansar dimanche dernier, on s’attendait à voir le promoteur Assane Ndiaye régulariser ce combat. «Non», rétorque le promoteur qui dit que Zoss et Siteu devront encore attendre pour voir leur combat officialisé. Le même traitement, selon lui, est réservé au choc Ama Baldé-Papa Sow.
Rappelons que trois autres combats attendent d’être officialisés. Entre autres duels, le jeune promoteur de citer d’une part les deux affiches Zarco-Modou Anta et Gris 2-Pakala.
Se montrant le plus actif dans le marché des combats, Assane Ndiaye a décroché plus d’une dizaine de confrontations cette saison pour les offrir au «Sénégal de la lutte».
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here