PARTAGER

Lewto productions fait encore sensation. Effectuant ses premiers pas dans l’organisation des combats cette saison, la structure dont le directeur général est Papa Thialis Faye se signale par deux autres combats après avoir décroché Sa Thiès-Boy Niang.
Hier, c’était autour de quatre autres lutteurs de venir parapher leur contrat dans les locaux de Lewto productions et d’encaisser par la même occasion leur avance sur cachet. Il s’agit pour la première affiche de Baye Mandione et Modou Anta qui se croisent le 10 mars prochain à Thiès et pour le deuxième combat Abdou Diouf va croiser Forza de Fass. Les deux géants devant s’affronter à Diourbel en février prochain. Le choix de ces deux régions s’explique, selon le promoteur, par une volonté de décentraliser les combats de lutte à l’intérieur du Sénégal.
Avant de parapher leur contrat, les quatre protagonistes ont fait face à la presse pour afficher chacun son ambition par rapport à l’explication face à son adversaire. Battu par Less 2 après l’annulation du verdict du combat par le Cng qui lui avait déclaré vainqueur, Baye Mandione compte rebondir face à Modou Anta.
Loin d’être impressionné par le fait que Thiès, fief de son adversaire, soit le lieu du combat, le lutteur de Thiaroye promet l’enfer à son vis-à-vis. «Je sais que Modou Anta va lutter sous les yeux de tous ses parents. Mais qu’il soit digne en ne reculant pas ! S’il ne fuit pas, je vous garantis que je le battrai de manière spectaculaire», a-t-il promis.
Des piques qui ont eu l’effet de faire réagir Modou Anta. «Je vais le battre et je lui réserverai le même traitement que les lutteurs de Thiaroye que j’ai terrassés», indique le fils de Thiès.
Resté longtemps sans le moindre combat depuis sa victoire contre Pakala, Abdou Diouf renoue enfin avec la compétition dans un choc de géants où les deux lutteurs ne comptent pas se faire de cadeaux. Ayant connu une année blanche après une dernière prestation marquée par une victoire face à Super Etoile, Forza entend freiner la saignée occasionnée par Abdou Diouf au sein de l’écurie Fass, avec Ouza Sow, Bruce Lee et autres qui ont flanché face au géant du Walo. «Je vais battre Abdou Diouf. Je compte le rétrograder en lui donnant l’occasion d’en découdre avec un jeune lutteur de mon écurie», a soutenu Forza.
Pour Abdou Diouf, Forza reste «un adversaire par défaut». «Je remercie Forza d’avoir accepté de me croiser. Lui au moins il a eu le courage de m’affronter, mais qu’il sache qu’il verra des étoiles en plein jour.» Le Fassois est averti.

Officialisation : Les dates des combats octroyées en début de semaine
Les dates des combats seront octroyées par le Cng à partir de mardi prochain. Les promoteurs se rendront dans les locaux de l’instance en charge de la lutte pour la circonstance. C‘est le directeur général de Lewto productions, Papa Thialis Faye, qui a donné l’information hier. C’est ainsi que ce dernier saura quand sera organisé le choc Sa Thiès-Boy Niang de De Gaulle que sa structure avait décroché auparavant.
Malgré l’indisponibilité de Demba Diop dont la fermeture est prolongée, le promoteur compte organiser cette affiche à Dakar. A l’inverse des autres qui seront décentralisées à l’intérieur du pays. Soutenant avoir payé des «cachets raisonnables», Papa Thialis Faye vient jouer sa partition dans la lutte avec frappe, plombée ces temps-ci par une crise financière marquée par la rareté des sponsors.
ambodji@lequotidien.sn

ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here