PARTAGER

Quand deux offensifs se rencontrent, forcément il y a du spectacle. Du coup, les amateurs devraient se régaler en assistant ce dimanche au choc Moussa Ndoye-Garga Mbossé.

Les amateurs s’attendent demain à un combat explosif entre Moussa Ndoye de Yarakh et Garga Mbossé de Door Dorate. Le premier nommé affectionne les combats offensifs face au deuxième qui ne manque pas pour autant d’arguments pour apporter la réplique qui sied à son vis-à-vis.
Resté trois ans sans combattre après avoir été battu par Boy Niang 2, Garga Mbossé tentera de se reprendre face à un Moussa Ndoye en feu. Très fort sur les attaques et les enchaînements, le lutteur de Yarakh reste à l’heure une montagne difficile à escalader.
Ce n’est pas Lac Rose de Fass et Tonnerre qui diront le contraire pour avoir eu leur dose face à un adversaire intraitable et qui ne lâche jamais son adversaire avant de ne l’avoir battu. Très porté vers la boxe, le lutteur de Yarakh est crédité de 12 victoires contre 3 défaites dont la dernière a été concédée face à Malick Niang il y a trois ans de cela.
Enchaînant depuis lors les victoires, Moussa Ndoye promet de mettre K-o Garga Mbossé si toutefois ce dernier opte pour la bagarre. Considéré comme un lutteur qui est souvent sur la défensive et qui a démontré qu’il dispose d’une lourde frappe en envoyant au tapis l’An 2000, le frère de Zoss aura intérêt à être bien sur ses appuis à défaut de se faire surprendre par un adversaire qui ne calcule jamais si l’opportunité se présente pour foncer sur son vis-à-vis.
Mais attention, Moussa Ndoye devrait aussi intégrer une chose : en effet, Garga Mbossé vient de se «pendre» et voudra faire honneur à son épouse en lui offrant une victoire en guise de cadeau de mariage.
Cela pourrait être une source de motivation pour le Parcellois qui avait connu une belle série de victoires avant de se voir freiné par Boy Niang 2 qui avait pris sur lui une revanche par procuration après avoir été battu par Zoss.
A noter qu’une certaine tension entoure cette affiche montée par Pape Abdou Fall. Et cela, à la suite du dernier face-à-face. En effet, devant les locaux de la Tfm, une bagarre opposant les deux camps a éclaté. Aucun blessé n’a été signalé, mais le ton est monté et ça a chauffé au moment où les deux lutteurs s’apprêtaient à monter dans leurs véhicules respectifs.
Beaucoup d’ingrédients réunis pour une affiche qui fait déjà saliver du côté de Iba Mar Diop.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here