PARTAGER

Le nom du remplaçant du président Alioune Sarr à la tête du Cng de lutte est connu depuis hier. Il s’agit de Bira Sène, actuel patron du Crg de Kaolack. Lui et son équipe seront installés lundi prochain à l’Arène nationale.

Son nom avait fuité ces derniers jours, révélé pour la première fois par nos confrères de Record. Finalement l’info a été confirmée hier. C’est en effet Ibrahima Sène, plus connu sous le nom de Bira Sène, qui va remplacer le président Alioune Sarr à la tête du Cng de lutte pour une durée de deux ans.
C’est le Directeur des activités physiques et sportives (Daps) qui a livré le nom de l’actuel président du Comité régional de gestion (Crg) de Kaolack, à l’assistance qui attendait ce moment depuis des semaines.
Enseignant à la retraite, le nouveau patron de la lutte sénégalaise aura 5 vice-présidents : Meïssa Ndiaye, Manga 2, Isabelle Sambou, Abdou Aziz Guèye et Issa Ndiaye qui va s’occuper du marketing et de la communication.
Abdoulaye Fall est nommé au poste de Trésorier général avec comme adjoint Alioune Diouf. Ndiamé Diop reste fidèle au poste pour avoir été confirmé comme directeur administratif.
Selon Matar Ba, «le choix des membres de ce comité n’est pas fortuit : c’est le résultat de longues et précieuses concertations avec tous les acteurs et tous les segments de la lutte à travers une approche d’écoute, d’ouverture et d’unité».
Anticipant sur la feuille de route de la nouvelle équipe dirigeante, le ministre des Sports de noter, entre autres objectifs assignés, «la mise en place d’une Fédération nationale de lutte. L’amélioration du statut du lutteur, du manager et du promoteur. La formalisation des écuries en associations, l’organisation, de façon périodique, d’un Festival national de lutte. L’entrée de la lutte aux Jeux Olympiques. La reconversion professionnelle des pratiquants par la mobilisation des potentialités économiques et sociales. La prise de mesures nécessaires pour une participation, sous une forme ou une autre, de la lutte sénégalaise à l’animation des prochains Jeux Olympiques de la Jeunesse de Dakar 2026».

Absence remarquée de l’Association des lutteurs
Lors de cette cérémonie, tous les acteurs de la lutte étaient présents dans les locaux du ministère des Sports. A l’exception de l’Association des lutteurs en activité, dirigée par le 3e Tigre de Fass, Gris Bordeaux. Une absence qui devrait faire débat ces prochains jours.
A noter que le nouveau bureau du Cng de lutte sera installé lundi prochain à l’Arène nationale, à partir de 9 heures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here