PARTAGER

Le président de Rock Energie n’exclut pas de voir le «Roi des Arènes», Modou Lô, croiser à nouveau Balla Gaye 2. Mais Khadim Gadiaga estime que cela ne se fera pas de sitôt.

Considéré comme la «bête noire» du leader de l’écurie «Rock Energie», Balla Gaye 2 a refroidi les ardeurs de certains supporters de Modou Lô. Intronisé «Roi des Arènes» après sa victoire sur Eumeu Sène, Modou Lô aura forcément à croiser le chemin de Balla Gaye 2, estime le président de Rock Energie, Khadim Gadiaga. Même si, pour le moment, une telle éventualité est écartée par le natif des Parcelles Assainies, après deux revers face au champion de Guédiawaye. «Le dernier combat entre les deux remonte à seulement six mois. Ils ne peuvent pas s’affronter à nouveau aussi rapidement. Ce combat est un gros événement pour la lutte. Il faudra du temps avant que les deux ne se croisent», a confié Khadim Gadiaga.
A l’en croire, «les deux lutteurs doivent rencontrer d’autres adversaires et attendre le moment idéal pour s’affronter à nouveau. C’est ce qui donnera plus de saveur à cette confrontation».
Sur ce chapitre, le président de Rock Energie estime que Balla Gaye 2 dispose de plusieurs adversaires. «Balla Gaye 2 peut lutter avec Bombardier, Gris Bordeaux, Tapha Tine et même Boy Niang 2», estime Khadim Gadiaga.
Quant à Modou Lô, «les promoteurs s’agitent. Mais qu’on lui laisse le temps de savourer sa victoire et d’organiser sa caravane pour fêter son titre de «Roi des Arènes». Il n’a pas un problème d’adversaire», a indiqué le patron de «Rock Energie».
Adressant un message aux promoteurs qui seraient intéressés par l’actuel «Roi des Arène», il estime que leur poulain n’acceptera pas un cachet en dessous de 150 millions Cfa. «C’est son nouveau statut qui impose un tel cachet. Ce que nous recherchons, c’est de hisser le cachet à 200, 250 millions Cfa», souligne-t-il.
Un parcours qui ne l’a nullement surpris. «C’est grâce à son courage qu’il a hissé l’écurie à ce niveau. Le titre de «Roi des Arènes» qu’il vient d’acquérir ne me surprend guère. C’est un travail de longue haleine. Rien n’a été facile pour Modou Lô», dira le nouveau président de l’écurie, porté à la tête il y a deux mois.
Priant que son lutteur règne aussi longtemps que possible, Khadim Gadiaga indique que le néo «Roi des Arènes» va redoubler d’effort et d’abnégation pour parvenir à ses fins. Considérant son protégé comme le lutteur qui dispose de plus de victoires dans l’arène, l’ancien président des lutteurs en activité rappelle le bilan de 25 combats livrés dont 22 victoires pour trois défaites.
Khadim Gadiaga a tenu aussi à saluer les efforts consentis par son prédécesseur, Demba Dia, avant de promettre de «poursuivre cette œuvre».
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here