PARTAGER

Se réconcilier avec des personnes qui comptent à Guédiawaye, à savoir le politicien, Malick Gakou, et le responsable de mouvement, Ahmed Aïdara, ça pèse ; surtout quand on est sur le point de sceller un combat contre le 3e Tigre de Fass. Balla Gaye 2 a donc des raisons de se frotter les mains.

L’union fait la force a-t-on l’habitude de dire. En tout cas à Guédiawaye on semble avoir bien compris cette maxime. En témoignent les actes posés dans ce sens ces jours derniers par les sportifs de cette grande ville et particulièrement dirigés vers le champion de lutte de cette localité, à savoir Balla Gaye 2. Des actes qui scellent des retrouvailles pour ne pas dire des réconciliations à la suite de brouilles.
C’est d’abord le leader du Grand Parti, Malick Gakou, qui a enterré la hache de guerre en recevant chez lui à Saly, le fils de Double Less. Ce dernier était accompagné de Baboye. Une occasion pour les deux fils de Guédiawaye de lever toute équivoque et de gommer tout malentendu. Mettant fin à une brouille que le grand-frère avait révélée après son dernier succès contre Modou Lô. Balla Gaye reprochant au responsable politique de ne plus le soutenir dans ses combats.
A l’arrivée, les choses ont été remises à plat en présence des deux témoins, à savoir Baye Ndiaye, le frère de Aziz Ndiaye promoteur, et l’ancienne gloire, Balla Bèye 2 dit Baboye.
Mais ce vent de réconciliation a continué à souffler avec l’annonce de retrouvailles entre le fils de Double Less et Ahmed Aïdara. Responsable d’un mouvement à Guédiawaye, le journaliste du Groupe D-Média et l’ancien «Roi des arènes» ont scellé, après une bonne période de brouille, leurs grandes retrouvailles au domicile du président Malick Gakou à Mermoz. Balla Gaye 2 et Ahmed Aïdara ayant décidé ensemble de travailler, main dans la main, pour le développement de Guédiawaye.
Une rencontre à trois à la grande joie des populations de la banlieue dakaroise qui mesurent déjà l’impact positif de ces retrouvailles.
D’abord sur la forme, avec cet esprit d’union et de solidarité que tout le monde souhaite avoir au sein de son quartier ou de sa ville. Ensuite sur le plan sportif ; cette réconciliation intervenant dans un contexte particulier marqué par le combat que le promoteur Gaston Mbengue veut organiser la saison prochaine et devant opposer Balla Gaye 2 à Gris Bordeaux de Fass.
Un combat de clarification et de revanche pour le Fassois et qui ne sera pas de tout repos pour le fils Double Less qui aura besoin de tout Guédiawaye derrière lui pour faire plier le seul espoir de l’écurie Fass. Comme pour dire que ces réconciliations tombent au bon moment…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here