PARTAGER

En dehors de Luc Nicolaï qui avait révélé que Sa Thiès-Boy Niang 2 allait être ficelé cette semaine, d’autres promoteurs s’agitent pour lui ravir la vedette. C’est en tout cas ce que l’on tire des propos de Sa Thiès. Ce dernier a abordé les raisons qui bloquent son duel avec le lutteur de Pikine.

Jusqu’au moment où nous discutions avec Sa Thiès hier, son combat contre Boy Niang 2 n’était pas ficelé. Dans la foulée de Gris Bordeaux-Balla Gaye 2 qu’il venait de décrocher, le promoteur Luc Nicolaï avait annoncé en grande pompe qu’il espérait le concrétiser hier. Ce qui fait penser que le promoteur mbourois est le seul à pouvoir décrocher ce duel plébiscité par le monde de la lutte. Et cela, tout juste après le 14e succès de Sa Thiès obtenu face à Ness de Lansar. Que nenni ! D‘autres promoteurs ont affiché leur intérêt pour ce combat, confie Sa Thiès que nous avions rencontré hier chez lui à la Cité Douane. «Je discute avec beaucoup de promoteurs dont Prince. Tous veulent ce combat. Je ne suis pas là pour un seul promoteur. Peut-être que Luc Nicolaï a discuté avec mon père. Mais je n’ai pas été saisi officiellement de son intérêt. C’est mon frère Balla Gaye 2 qui négocie en mon nom et c’est à mon père Double Less de signer les contrats de mes combats», a-t-il indiqué. Soutenant que les discussions se poursuivent avec les promoteurs, Sa Thiès a renseigné que Prince devait même venir chez lui hier pour continuer les négociations. Montrant sa disponibilité à disputer ce combat avant la fin de la saison, plus précisément en juillet comme le souhaite le père de Boy Niang 2, Sa Thiès de souligner que c’est un problème de cachet qui, pour le moment, bloque la matérialisation du combat. «Ce combat vaut 100 millions Cfa. Il est impensable que j’empoche un cachet en deçà», a tenu à préciser le frère de Balla Gaye 2, sans entrer dans les détails. «Si ce n’est pas pour cette saison, le combat se tiendra la saison prochaine. Je suis prêt pour lutter cette saison», ajoute-t-il. «Nos chemins se croiseront un jour», tel est le message lancé par Sa Thiès à l’endroit de Boy Niang 2.
N’ayant pas du tout apprécié la sortie du père de Boy Niang 2 dans la presse, lui demandant de relever le défi de son frère en acceptant d’affronter son fils, Sa Thiès souligne n’«avoir affaire qu’à Boy Niang 2».
Evoquant la tension lors de la signature du combat entre Balla Gaye 2 et Gris Bordeaux, prévu le 1er janvier 2018, le jeune champion de Guédiawaye juge cela «normale». Il se dit confiant quant à la forme affichée par son frère et prie pour sa victoire face au 3e Tigre de Fass.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here