PARTAGER

Le combat Tapha Tine-Yékini Jr se tiendra finalement au stade Amadou Barry de Guédiawaye le 1er janvier prochain. C’est la décision prise hier par Leewtoo production qui avait retenu dans un premier temps le stadium Iba Mar Diop avec l’indisponibilité de Demba Diop.
«Iba Mar Diop n’est pas prêt à accueillir le combat. C’est pourquoi nous avons choisi Amadou Barry. L’essentiel c’est de lutter le 1er janvier prochain», a confié Aïssatou Faye, membre de Leewtoo production.
Selon certaines sources, cette infrastructure n’a pas de lumière suffisante. Et que seul un projecteur y fonctionne normalement.

Tapha Tine : «Si Yékini Jr m’attaque…»
Cette décision de délocalisation a été rendue publique au moment où Tapha Tine tenait son open press. «Ça m’est égal de disputer le combat à Iba Mar ou Amadou Barry», a apprécié le géant du Baol tout en sueur. Ayant du plomb dans les poings pour avoir battu par décision médicale Bombardier et Elton, Tapha Tine ne souhaite pas en arriver là avec Yékini Jr qu’il avait battu lors du Claf 2007.
Mais il veut démontrer à son adversaire qu’il a beaucoup évolué sur le plan technique avec l’aide des anciens lutteurs Zale Lô et Mbaye Diouf qui ont contribué à gommer ses lacunes à ce niveau. «Des lacunes, ça ne peut pas manquer. Je suis un jeune lutteur qui cherche à se perfectionner», a dit le lutteur de Baol Mbollo qui promet de battre à la vitesse de l’éclair son adversaire s’il se montre offensif. «Si Yékini Jr m’attaque, je le projetterais à terre», promet-il.
Même s’il estime que «la bagarre est inévitable, car qui a peur des coups de poing n’a pas sa place dans l’arène», le géant du Baol dit ne donner que quelques secondes à son adversaire pour lui marcher dessus. «Je veux battre Yékini Jr en quelques secondes», a indiqué le lutteur qui cherche à remporter la bataille psychologique.
Sur le soutien que Modou Lô et Papa Sow apportent à Yékini Jr en l’aidant dans sa préparation musculaire, Tapha Tine n’en a cure. «Ce n’est pas Modou Lô et Papa Sow qui seront à sa place. C’est Yékini Jr qui fera face à moi et il sait ce qui l’attend», a-t-il conclu.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here