PARTAGER

Pour le Président Macky Sall, c’est devenu une coutume : les cérémonies de présentation de condoléances constituent une tribune pour appeler à la transhumance. Après Souleymane Ndéné Ndiaye et Modou Diagne Fada qui l’a rejoint la semaine dernière (en attendant Bamba Fall ?), le chef de l’Etat jette son dévolu sur Me Doudou Ndoye, leader du parti l’Union pour la République (Upr), et un des avocats de Khalifa Sall. «Me Doudou Ndoye est mon grand frère, un homme généreux et juste. C’est un grand serviteur de l’Etat. Il fut garde des Sceaux, ministre de la Justice dans ce pays», a d’emblée rappelé Macky Sall samedi, à la Médina, suite au décès survenu le 29 juin dernier de Mamadou Mansour Ndoye, père de la ministre Maïmouna Ndoye Seck. «Parfois Maître, vous avez des positions que je trouve bizarres par rapport à votre niveau. Votre place n’est pas dans l’opposition, elle est ici, à mes côtés, pour la construction de notre cher pays. Travailler pour le Sénégal, c’est nous rejoindre, ce n’est pas ailleurs», tente de convaincre le président de la République. Le concerné, regard fixé au sol, reste zen malgré les murmures de l’assistance qui semble le pousser à accepter l’appel présidentiel.

Abdoulaye Makhtar Diop et El Hadji Mansour Mbaye promettent des démarches auprès de Doudou Ndoye
Accompagné de Souleymane Ndéné Ndiaye, Mbaye Ndiaye, Amadou Ba, Papa Abdoulaye Seck, Seydou Guèye, Oumar Guèye, Cheikh Ba, entre autres, Macky Sall de dérouler son opération séduction par un témoignage : «En 2012, nous étions tous les deux candidats à la Présidentielle. Nos cortèges se sont rencontrés en Casamance. Me Doudou Ndoye est descendu de son véhicule pour me saluer en disant : ‘’Je pose cet acte parce que je sais que vous allez gagner.’’ Voilà une personne qui a du respect et de l’estime pour moi. Maintenant, il faut matérialiser tout cela en adhérant à ce que nous faisons. En tout cas, je vous tends la main.» De loin, c’est par un petit sourire chargé de respect que Me Ndoye salue la déclaration du Président Sall. Le temps que Abdoulaye Makh­tar Diop et El Hadji Mansour Mbaye promettent des démarches visant à intégrer l’avocat dans le giron présidentiel.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here