PARTAGER

«Un jeune militant de l’Apr du nom de Ibou Diop a été poignardé par un membre de la délégation du Pur. Je présente mes condoléances attristées à sa famille et demande que la lumière soit faite parce que la campagne électorale ne saurait être un prétexte pour que la violence s’installe dans le pays. Force devra rester à la loi, quelles que soient les circonstances. J’invite par la même occasion mes partisans à ne pas céder à la provocation, à ne pas répondre à la violence puisque nous voulons bâtir une démocratie moderne et nous avons la majorité. Cela est visible à tous les niveaux. Mais je voudrais en même temps inviter tous les candidats à faire la même invite à l’endroit de leurs militants et sympathisants. Chaque candidat n’a qu’à faire ses propositions et les Sénégalais vont juger. La bagarre et les muscles n’ont pas de place dans ce processus. Les gens doivent laisser à chaque citoyen le droit de choisir le candidat qu’il veut. Ce qui est passé est très regrettable. C’est déjà le résultat de l’appel à la violence prôné par certains responsables politiques de l’opposition. Mais qu’ils sachent qu’ils répondront de leurs actes devant les tribunaux et la loi sera appliquée sans faiblesse aucune, croyez-moi !»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here