PARTAGER

Il est chaque jour plus évident que le Président Alpha Condé de la Guinée n’aime ni le Sénégal ni ses habitants et encore moins ses dirigeants. La preuve, profitant de la Journée internationale de la liberté de la presse, il a tiré à boulets rouges sur les médias de son pays, coupables à ses yeux d’avoir largement relayé les accusations contre son compère Vincent Bolloré dans une affaire de corruption où la Guinée et son chef ont été cités. Pour montrer sa tolérance, Condé dira à ses journalistes que s’ils avaient eu le même comportement au Sénégal, ils se retrouveraient déjà en prison. Khalas ! Macky Sall devrait vite penser à l’image qu’il projette pour que même un Alpha Condé se pose en parangon de la Démocratie face à lui !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here