PARTAGER

Le Président Sall veut qu’on défende avec véhémence et conviction son bilan. On sent le poids des mots pour déchirer le «voile qui entoure les investissements». On est à la fin du septennat et il constate que ses challengers occupent le terrain alors que ses alliés passent tout leur temps à répliquer. Lui veut qu’ils engagent le débat au lieu de subir les assauts répétés de l’opposition qui se trouve dans la position confortable de chasseur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here