PARTAGER

Le tronçon Tambacounda-Dialacoto est officiellement réceptionné. Le Président Macky Sall, qui a coupé le ruban hier en compagnie des ministres Sidiki Kaba et Abdoulaye Daouda Diallo et plusieurs autres autorités de l’Ageroute, a décerné son satisfecit à l’entreprise. Pour Macky Sall, cet ouvrage va contribuer à la facilitation et à l’amélioration des conditions de transport sur le corridor Dakar-Bamako via le  sud. «Cette route sera un véritable levier d’intégration sous-régionale», se félicite-t-il.
Les travaux de cette route longue de 65 km et achevée en août dernier ont coûté 8 milliards de francs. Et, note-t-on, le chef de l’Etat affiche sa satisfaction. «Demain,  j’emprunterai cette route pour aller à Kédougou inaugurer une usine d’exploitation de l’or», se félicite Macky Sall.
Cette section de route supporte une grande partie du trafic d’échanges entre le Sénégal et la Guinée, mais elle avait commencé à subir l’effet du trafic lourd avec les pays voisins, explique le chef du projet qui s’est adressé au chef de l’Etat. Et c’est pour permettre à cet axe stratégique de jouer pleinement son rôle que les autorités du pays avait pensé à sa réhabilitation complète, renseigne-t-il.
Poursuivant, le chef du projet laisse entendre que le contournement sur 10 km a été mis en gabarit. Il reste juste le bitumage. Il annonce aussi que 700 emplois directs ont été créés dont plus de la moitié – 490 personnes – a été constituée par la main-d’œuvre locale.
Pour Macky Sall, la route Tamba-Kédougou permettra de réduire de manière sensible la durée des voyages et d’améliorer le confort des usagers. Cette route du Sud,  poursuit le Président Sall, va permettre de mieux relier le Sénégal au Mali, à la Guinée, mais aussi au Burkina Faso.
afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here