PARTAGER

Le Président Macky Sall a présenté ses condoléances au ministre Moustapha Diop samedi, suite au décès de son père en début juin. Une cérémonie très politique du reste avec une forte mobilisation de militants du maire de Louga.

Ça a été des condoléances très… politiques. Le président  de la République a rendu visite samedi au ministre de l’Industrie et des petites et moyennes industries qui a perdu son père, El Hadj Amadou Bassirou Diop, début juin dernier. A son arrivée au domicile de Moustapha Diop à Nord Foire, Macky Sall a été surtout impressionné par la forte mobilisation de militants et proches du maire de Louga qui sont venus l’accueillir. De nombreux cars ont déversé sous les tentes érigées sur les lieux des centaines de militants se réclamant de la mouvance présidentielle, en provenance de Lou­ga. «J’avais voulu dans un premier temps venir présenter mes condoléances, mais Mous­tapha m’a demandé de le remettre à plus tard. C’était donc pour préparer cette surprise (Ndlr : la forte mobilisation). C’est inédit ! C’est la première fois qu’on de­mande à un Président de reporter une visite», note le chef de l’Etat, accompagné d’une forte délégation composée de députés et de ministres.
A cette occasion, le président de l’Apr a révélé qu’il n’a jamais cru aux chances du  ministre Moustapha Diop de devenir maire de Louga aux Locales de 2014. «Je me souviens encore du jour où il était venu me dire qu’il souhaitait diriger la mairie de Louga. Je lui ai dit : ‘’Moustapha Diop reste à ta place.’’ Il m’a dit : ‘’Si je ne gagne pas, vous me sanctionnez.’’ Je lui ai dit que je suis un homme qui aime les défis et que je le mettrai à l’épreuve. J’ai donc accepté son défi qui consiste à ce qu’il soit sanctionné s’il ne remporte pas la mairie de Louga. Il a fini par mettre la main sur la mairie de Louga. Une victoire qui m’a surpris», a déclaré le chef de l’Etat. Le Président Sall n’a pas tari d’éloges à l’endroit de son ministre qu’il considère comme «l’un de ses meilleurs amis». Alors que, souligne-t-il, «il est très difficile de compter sur une amitié franche en ces temps qui courent». Le leader du parti au pouvoir mise encore sur la «force de frappe» de Louga et le leadership de son maire pour reconquérir la mairie lors des prochaines Locales. Parce que, selon Macky Sall, «Moustapha Diop aime les victoires». Et pas seulement. «C’est un homme qui a fait preuve de son engagement à mes côtés, sa loyauté et surtout son esprit d’ouverture. C’est un homme courageux et travailleur, un homme fidèle et digne», a dit le chef de l’Etat à l’endroit de son ministre qui lui a rendu l’ascenseur en déclarant être «son soldat», prêt à s’engager pour sa réussite.
ambodj@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here