PARTAGER

«On ne peut pas prendre le pays en otage. On ne laissera personne, je dis bien personne, plonger le pays dans une situation de peur » a déclaré Macky Sall lors de la cérémonie de réception de la grande mosquée de Guédiawaye ce 18 janvier 2019.

Une occasion saisie par le chef de la coalition Bby  pour railler l’opposition. «Je ne promets pas. Tous ce que je dis a été préalablement étudié et analyser. Ma méthode est différente de ce que les politiciens faisaient. Je ne passe pas mon temps à promettre, non ! Le projet de Brt a été déjà réglé avec l’accompagnement de la Banque mondiale. Habiter Guédiawaye, Pikine et Rufisque ne seront plus un handicap avec nos projets » a dit le chef de la coalition Benno Bokk Yaakar. Avant d’ajouter : «Guédiawaye et Pikine sont déjà acquis à notre cause. Vous m’excuserez de ne pas passer lors de la campagne électorale. Peut-être que je passerai vous saluer ou me promener. Laissez les parler parce qu’on ne peut pas les gagner et les empêcher de pleurer. Ce n’est pas grave. La lutte est ouverte, venez montrer votre force »

Macky Sall a clôturé la cérémonie en envoyant un message à Malick Gakou : « Madame le maire du petit parti, veuillez saluer Malick Gakou de ma part. Dites-lui que le grand parti c’est la coalition Bby »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here