PARTAGER

Le Grand prix du président de la République pour la promotion de la femme a été décerné hier au groupement Xaritu xaley de Koungheul par Macky Sall qui promet de veiller au respect des droits de la femme.

Hier, le Sénégal, à l’instar de la communauté internationale, a célébré la Journée mondiale de la femme. En marge de celle-ci, le Grand prix du président de la République pour la promotion de la femme a été décerné au groupement Xaritu xaley de Koungheul. Les deuxième et troisième distinctions sont revenues respectivement au Gie Santa yalla de Saint-Louis et Seddo ndam de Diourbel. A cette occasion, femmes de Dakar et celles du Sénégal des profondeurs ont massivement répondu présent au stade Iba Mar Diop. Chaque groupe s’est distingué par son d’accoutrement. Très heureux de la grande mobilisation, le président de la République n’a pas manqué de rendre un vibrant hommage aux dames. «Vous faites partout, femmes du Sénégal, honneur à la Nation. Ma présence parmi vous pour célébrer la Journée internationale de la femme traduit mon engagement renouvelé à donner à la femme sénégalaise tous ses droits dans la société démocratique, prospère et solidaire que j’ai l’ambition de bâtir avec vous. Tous ces droits en tant que mère, épouse, ménagère, employée, cadre, leader, mais aussi et surtout en tant qu’actrice de développement et de cohésion nationale», dit Macky Sall.
Dans son discours, le chef de l’Etat a admis qu’il «survit encore trop d’inégalité et de discrimination à l’encontre des femmes. Notre rassemblement de ce jour démontre notre volonté commune de travailler pour l’égalité des femmes, car elles sont parmi les clés de notre émergence», manifeste-t-il. S’exprimant au nom de ses sœurs, Adji Ndjoug Mbaye, présidente de la Fédération des femmes rurales du Sénégal, a demandé au chef de l’Etat d’organiser les Assises de l’agriculture et du foncier pour permettre l’accès des femmes aux terres. Et en réponse, Macky Sall déclare qu’«après la réforme sur le foncier, nous allons reprendre certaines concertations sur la base de l’approche genre pour parachever cette réforme afin que la femme rurale, et la femme de manière générale, puisse avoir accès au foncier au même titre que l’homme», promet-il.

Xaritu xaley, Grand prix du chef de l’Etat
Par ailleurs, le président de la République a rappelé les efforts consentis par l’Etat pour le bien-être des femmes, de l’accès à la santé à l’éducation de qualité, en passant par le financement. Avec la Délégation générale à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes, dotée d’une enveloppe de 30 milliards de francs Cfa, il promet que «les premiers financements devront démarrer à la fin du mois de mars. Ce programme a pour objectif d’amplifier la promotion de l’entreprenariat en vue d’offrir des emplois durables aux femmes et aux jeunes». Et d’ajouter : «A ces initiatives s’ajoutent les vastes programmes d’équipement destinés à l’accroissement des capacités productives et à l’allègement des travaux de femmes à travers la distribution par le Pudc de 3 519 matériels post-récoltes, outre les 2 574 que je viens de remettre en ce jour hautement symbolique». Il a aussi parlé de la politique de protection sociale menée par l’Etat à travers la Couverture maladie universelle, le Programme national des bourses de sécurité familiale, mais il reconnaît qu’il reste beaucoup à faire. Plusieurs groupements ont reçu des financements pour faciliter l’«Autonomisation de la femme et de la fille vivant en milieu rural», thème de cette journée.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here