PARTAGER

«C’est très regrettable puisque nous avons des pays fragiles dont des économies sont également fragiles.» C’est ainsi que Macky Sall a réagi par rapport à la situation qui prévaut à Bouaké et Abidjan en Côte d’ivoire où des soldats mutins réclament des indemnités au gouvernement. Après avoir apporté son soutien à Alassane Dramane Ouattara, le chef de l’Etat s’est adressé aux soldats mécontents depuis Dakar. «Nous souhaitons le retour au calme. Donc c’est un appel que je peux lancer ici à l’ensemble des membres des Forces de défense et de sécurité à rejoindre leurs casernes et à continuer les discussions et le dialogue avec le président de la République, avec son gouvernement pour que les questions posées soient réglées dans le cadre de négociations normales», sollicite M. Sall. Entre temps, le calme est revenu après que le gouvernement et les soldats mécontents ont trouvé un accord. Ils ont rejoint leurs casernes et permis la vie de reprendre son cours normal dans les agglomérations de Bouaké et d’Abidjan.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here