PARTAGER

A Thiès avant-hier pour présenter ses condoléances à Baba Diaw, Président directeur général d’Itoc, à la suite du rappel à Dieu de sa maman Adjaratou Rougui Sy, le président de la République a assuré que le gouvernement du Sénégal travaille pour la relance du chemin de fer. «Le financement est déjà acquis. Il ne reste plus que quelques discussions à mener», a annoncé le chef de l’Etat suite à l’interpellation de Baba Diaw qui a plaidé devant lui cette question. Selon le spécialiste du pétrole, «le chemin de fer était le plus grand pourvoyeur d’emplois à Thiès. Et en tant que fils de Thiès, nous demandons de tout faire pour assurer la relance du chemin de fer», a déclaré Baba Diaw.
En réponse, le Président a rappelé «les efforts consentis pour le renouveau du chemin de fer avec notamment le Train express régional (Ter) qui, une fois à Diass, sera prolongé à Thiès et à Mbour». Devant une forte délégation dont le président du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct), Ousmane Tanor Dieng, les ministres de l’Elevage, Aminata Mbengue Ndiaye, et des Forces armées, Augustin Tine…, le Président Sall n’a pas manqué d’annoncer «l’ouverture prochaine à Thiès d’une école de formation sur les métiers liés au chemin de fer». Parce qu’avec «les nouveaux trains électriques qui sont d’une haute technologie, on aura besoin d’une main-d’œuvre qualifiée», a-t-il estimé. S’agissant du secteur des transports routiers, il dit que «d’importants avancements ont été notés pour participer au développement de la ville». Il ajoute : «J’ai suivi la finale de la Coupe du monde avant de quitter. J’ai n’ai fait que 40 mn de route, de chez moi à Thiès. Donc, les infrastructures sont des choses qui sont vraiment importantes.» Il termine par faire des témoignages sur son ami Baba Diaw dont «notre relation est basée sur des principes et non le pouvoir encore moins l’argent». Le chef de l’Etat précise : «C’est une amitié vieille de plus de 17 ans. Baba Diaw est l’un des cadres les plus compétents en matière de pétrole et il est d’un patriotisme et d’un professionnalisme sans commune mesure, entretenant de très bonnes relations avec toutes les familles religieuses, mais aussi les hommes politiques du pays. Nous avons le même métier. Il est l’un des meilleurs spécialistes en matière de pétrole. Il aime le savoir et l’utilise dans son travail. Dans nos échanges, nous parlons plus d’ingénierie et de mathématiques que de pétrole.» Baba Diaw a pour sa part remercié le président de la République pour sa marque «d’estime et de respect». Et de l’encourager à poursuivre son élan : «C’est difficile de diriger un pays, parce qu’il y aura toujours des critiques, mais il faut simplement faire votre mieux», recommande-t-il au Président Sall. Aussi, il n’a pas manqué de lancer un appel à tous les Sénégalais à l’union pour faire avancer le pays. A son avis, «tous les Sénégalais doivent se donner la main et accompagner ceux à qui les rênes du pays sont confiées étant entendu que ceux qui gèrent aujourd’hui passeront le témoin à d’autres demain».
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here