PARTAGER

La réaction était attendue. C’est à Kigali où il se trouve que le président de la République a réagi aux enlèvements et meurtres d’enfants constatés ces derniers temps dans le pays. Le Président Sall a, sur la Rfm, assuré que toutes les mesures nécessaires seront prises pour mettre un terme à ce fléau.

Le président de la République s’est enfin prononcé sur les rapts d’enfants suivis de meurtres constatés ces derniers temps au Sénégal. C’est à partir de Kigali (Rwanda) où il se trouve pour prendre part au Sommet extraordinaire de l’Union africaine consacré à la signature de l’accord-cadre de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zleca) que M. Macky Sall a accordé un entretien téléphonique à la Radio futurs médias (Rfm). Interpellé sur cette question, il informe avoir donné des «instructions les plus fermes au ministre de l’Intérieur pour que la police, la gendarmerie tous les services de sécurité et de renseignement puissent se mobiliser pour traquer ces malfaiteurs et les traduire devant la justice». Montrant une certaine fermeté, le Président Sall assure qu’aucune «facilité ne sera accordée à ces malfaiteurs». Poursuivant ses propos, il soutient que «le Sénégal se mobilisera plus que par le passé pour mettre un terme à ces rapts d’enfants». «C’est ignoble et inacceptable, le Sénégal ne saurait tolérer cela. Je saisis l’occasion pour présenter mes condoléances aux familles, en particulier celle de l’enfant Fallou Diop, la dernière victime. Croyez-moi, le président de la République et le gouvernement prendront toutes les mesures qu’exige la situation», a-t-il promis. En outre, le chef de l’Etat, pour accentuer la protection des enfants, soutient que s’il y a besoin de revisiter la législation, il le fera. «S’il faut légiférer pour que le travail des enfants, l’exploitation sexuelle des enfants, toutes les mauvaises pratiques infligées aux enfants soient bannis, nous le ferons pour adapter la législation au contexte actuel», a-t-il soutenu.
Par ailleurs, se prononçant sur les Sénégalais tués en Espagne, Macky Sall soutient que le Sénégal a saisi les autorités espagnoles pour condamner «ce traitement dégradant et inacceptable». M. Sall, qui souligne qu’ils attendent les conclusions de l’enquête, renseigne que les autorités espagnoles sont dans les dispositions «de veiller à ce que toute la lumière soit faite sur ce qui s’est passé à Madrid récemment». De même, il renseigne que «c’est aussi un engagement de l’Espagne et de la mairie de Madrid qui a reçu le directeur général des Sénégalais de l’extérieur, du consul du Sénégal à Madrid ainsi que de l’ambassadeur du Sénégal en Espagne, qui a pris des dispositions transitoires, notamment en permettant les Sénégalais vivant en Espagne de pouvoir bénéficier d’un certain nombre de facilités». «Il s’agit de la formation qui leur permettra une meilleure insertion dans le tissu économique de la ville, mais aussi l’accès aux soins», a-t-il dit
dkane@lequotidien.sn

5 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here