PARTAGER

Quand il était à l’apogée du pouvoir, beaucoup de Sénégalais n’aimaient pas Karim Wade. Pourtant, on a remarqué après que dans la faune de nos politiciens, il aura été l’un des rares «guerriers» qui soient sortis de prison, en n’oubliant pas Idrissa Seck. C’est de notoriété, en effet, que quand les conditions carcérales commencent à se durcir, nos politiciens se découvrent un malaise qui peut virer à une maladie grave, et se font évacuer au pavillon médical spécial, ou mieux, dans une clinique huppée. Le dernier cas en date est celui de Bamba Fall, dont on saura si son malaise est grave ou dû juste au stress carcéral. En attendant, levons nos pouces à Karim Wade et Idrissa Seck !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here