PARTAGER

Quelques jours après la formation de la nouvelle équipe, le mouvement des jeunes de Macky2012 monte au créneau pour «déplorer fermement l’absence injustifiée des alliés de la première heure du gouvernement». «Nous considérons cette énième décision inélégante de la part de notre partenaire principal, l’Alliance pour la République, comme un affront de plus. Nous n’accepterons pas que le Ps, le Pit, l’Afp et l’Apr s’accaparent des directions générales, des agences et autres. Halte au partage de Bouki et à la boulimie ! Les noms de Abdoulaye Thimbo et Seydou Guèye circulent déjà, quelle honte !», prévient, dans un communiqué, Moda Samb, porte-parole des jeunes de Macky2012. Ils demandent alors au chef de l’Etat de «penser à ses alliés de la première heure» et mettent les leaders de leur coalition «devant leurs responsabilité». Ils rappellent également que Macky2012, qui a envoyé son candidat au second tour contre Wade, a «avalé assez de couleuvres et doit désormais prendre son destin en main et refuser systématiquement de le subir».
M. Samb et Cie demandent à leurs leaders de maintenir le cap pour bien préparer les prochaines élections, mais aussi de «se prémunir des décisions surprenantes, désagréables et regrettables de l’Apr qui développe un complexe politique inexplicable vis-à-vis des vieux partis au moment où le Peuple réclame le renouvellement de la classe politique et l’émergence de jeunes leaders». Le mouvement ajoute qu’il «reste vigilant» et mettra en œuvre son plan d’actions pour «la restauration de (leur) dignité bafouée».
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here