PARTAGER
Mademba Sock

« Nous allons donner un mot d’ordre pour paralyser tous les secteurs membres de l’Unsas pour que la revendication (du Sytjust) aboutisse » a déclaré Mademba Sock secrétaire général de l’Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal (Unsas). En conférence de presse ce jeudi 6 août, le syndicaliste a expliqué que « Nous avons participé à la dernière séance de discussions avec le ministre de la Justice. Mais, nous avons compris que le Gouvernement n’était pas engagé dans une volonté de prise en charge des préoccupations des travailleurs de Greffe. Des décrets avaient été signés, publiés au Journal Officiel. (…) On a eu des informations selon lesquelles, le Gouvernement a fait marche arrière sur les décrets. Ce qui pose un problème de Wax waxet (se dédire) comme on dit chez nous ».
Mademba Sock a précisé que « l’Unsas ne peut pas s’accommoder avec un système dans lequel on piétine les accords signés par une de ses composantes. C’est la raison pour laquelle nous allons mettre en mouvement toutes les structures qui émargent à l’Unsas pour amener le Gouvernement à abréger les souffrances des justiciables (…) et abréger la durée de vie de cette grève qui impacte tout le monde ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here