PARTAGER

Madické cogne le Président sortant, raille ses adversaires de l’opposition, ironise, décompresse… Depuis le début de cette campagne électorale, chaque jour est une fête pour le candidat de la coalition Madické2019. Un instant de communion avec ses partisans que le dernier ministre des Affaires étrangères de Wade immortalise par son propre vocabulaire. Troisième âge, l’homme de 66 ans cristallise par ses expressions croustillantes. Son boubou est traditionnel et blanc. Il est cousu en 3 pièces. Mais méfiez-vous des apparences, Madické Niang manie aisément le vocable des jeunes ! Après «mobilisation bi todjna à Touba», il s’est lancé des défis dans des fiefs de Macky Sall, à savoir Fatick et Louga. «Todjna Fatick», a jubilé Madické Niang, il y a quelques jours. Dans la capitale du Ndiambour, la rengaine n’a pas changé. «Louga todjnaa ko. Damako todj radiax. L’histoire va retenir cela», exulte-t-il. Pour l’instant, il fait mieux qu’un figurant. En attendant le verdict des urnes.
Au même moment, Macky Sall est scotché à la solennité protocolaire avec son discours en français devant des populations de Kaffrine, Ousmane Sonko recueille des prières à Médina Souané, Idrissa Seck se rassure dans le Goudiry avec le ralliement de Thiédel Diallo et Issa Sall cherche un Pur second souffle à Fass Boye dans la région de Thiès, loin des évènements de Tamba.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here