PARTAGER

Après Sonko, Idrissa Seck et Issa Sall, le candidat Madické Niang a foulé le sol de Kaolack, lundi aux environs de 1h du matin, pour s’adresser à ses militants et sympathisants qui l’attendaient. Le candidat de la coalition Madické2019 s’est dit «préoccupé» par «l’état de délabrement et d’oisiveté de la ville de Kaolack qui a totalement perdu son lustre d’antan». Pourtant, souligne Madické Niang, la capitale du Saloum n’en demeure pas moins une cité «privilégiée» de par sa position stratégique de terroir situé à la croisée des chemins entre Dakar, l’intérieur du Sénégal et certains pays de la sous-région. «Kaolack peut être le poumon économique du Sénégal. Une fois élu à la magistrature suprême, je m’attellerai à traduire cette vision en acte concret», a-t-il promis. Madické Niang n’a pas manqué d’indexer Macky Sall et son régime qui, selon lui, «n’ont rien fait pour décrasser la ville de Kaolack de sa torpeur». Le candidat de Madické2019 s’est d’ailleurs engagé à s’attaquer aux problèmes d’assainissement, à résoudre la question de l’emploi des jeunes, à développer l’industrialisation et à redynamiser le bassin arachidier.
Les femmes, «levier important de développement» selon Madické Niang, seront «organisées, financées et encadrées dans les tâches de transformation des produits». Dans la journée d’hier, il devrait rendre visite aux familles religieuses.
Correspondant

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here