PARTAGER

Le porte-parole de Yonou askan wi ne voit autre chose qu’une instrumentalisation permanente de la justice par le Président Macky Sall, à travers le décret révoquant Khalifa Sall de ses fonctions de maire de la ville de Dakar.

La décision du Président Macky Sall d’évincer l’édile de la capitale de son poste ne rencontre pas l’approbation du porte-parole de Yonou askan wi. Lors de la 14ème session du Conseil général de son parti, Madfièye Mbodji a indiqué que le chef de l’Etat instrumentalise la justice dans ce pays. Et l’exemple le plus récent est «le décret  qu’il a pris avant-hier pour dire qu’il va dégommer Khalifa Sall de son poste de maire de Dakar». «C’est inacceptable parce que c’est illégal. C’est injuste, Khalifa Sall a été élu par les Dakarois. Il n’a pas le droit, parce qu’il est Président, de prononcer son éjection de son poste de maire», dit-il avant de rappeler que les proches de Macky Sall sont aussi épinglés par les rapports de l’Ige pour des milliards, mais ils n’ont jamais été inquiétés parce qu’ils sont sous son aile protectrice. «Ce décret est jupitérien. Macky Sall se prend pour Zeus Pater (Dieu le Père). Il pense que le Sénégal lui appartient  et il en fait ce qu’il veut», déplore-t-il.
«Il faut aller vers une confrontation avec le pouvoir en place.» C’est l’appel au combat lancé ce samedi par Yoonou askan wi pour déplorer les actes que Macky Sall et son gouvernement sont en train de poser en vue de l’élection présidentielle de 2019. Selon Madièye Mbodji, le -parole de Yoonou askan wi,  «ce qu’il faut faire, c’est la lutte contre le régime de Macky Sall». Il n’y a que ça, dit-il, qui peut aider les Sénégalais à échapper à la dictature. «On a fait tellement de recours sur les procès Khalifa Sall et Karim, ça n’a rien donné. Ces gens-là ne sont pas disposés à respecter leurs propres lois. Ils ne sont pas prêts à ce que la paix règne dans ce pays», s’est-il désolé.  Et c’est pourquoi il invite tous les Sénégalais à s’unir à eux pour préserver le destin du pays  qui, selon lui, est en jeu. «C’est notre sort qui est en train d’être joué aujourd’hui», fait remarquer le porte-parole de Yoonou askan wi. Madièye Mbodji reste convaincu que «seul le Peuple peut faire partir Macky Sall. Si le Peuple en a assez, ce sera fini pour Macky Sall».  «Le Peuple en avait assez, en 2000, de Diouf et s’en est débarrassé. En 2012, il en avait  assez de Wade et s’en est aussi débarrassé malgré tout ce qu’on disait : ‘’Laissez le vieux travailler’’», rappelle M. Mbodji qui pense qu’il faut aller vers une vraie alternative. Et pour ce faire, «il faut choisir un candidat qui nous permettra de recouvrer notre vraie indépendance», suggère-t-il.

«Macky prépare un hold-up électoral» 
Madièye  Mbodji est d’avis que «Macky Sall n’est pas en train de préparer des élections, mais plutôt un véritable hold-up électoral». «Il nous en a donné l’avant-goût lors des Légis­latives  passées.  Il faut qu’on se prépare à faire face à ce hold-up. Il nous a déjà montré de quoi il est capable et il est en train  de continuer par la rétention des cartes et l’organisation d’un prétendu parrainage qui est fait dans le seul but de pouvoir éliminer des adversaires politiques et choisir lui-même ses propres adversaires», révèle-t-il.
L’actuel locataire du Palais qui prônait la gestion vertueuse, la patrie avant le parti, poursuit-il, a fait le contraire. Autre remarque faite par le responsable de Yoonou askan wi, c’est le parrainage exigé aux prétendants du pouvoir par Macky Sall. «C’est un prétendu parrainage. Techniquement, des gens qui ont de l’expérience en matière électorale ont montré qu’il est impossible d’évaluer ce parrainage. D’ailleurs, son ministre de l’Intérieur s’y perd.»
En attendant de dévoiler le candidat qu’il compte soutenir pour l’élection présidentielle, Yoonou askan wi a rendu hommage à Jean Dièye dont le siège porte désormais le nom et à l’économiste Samir Amin.
justin@leqotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here