PARTAGER

Le porte-parole du Khalife général des mourides, qui a co-présidé le Crd préparatoire hier à huis-clos avec le Gouverneur de région, a fait savoir que la commémoration du départ en exil de Cheikhoul Khadim sera célébrée dans un contexte de Covid-19 avec le respect strict des mesures barrières. Cependant, contrairement aux années précédentes, la réunion s’est déroulée en l’absence de la presse et de certains chefs de services.

La réunion préparatoire du grand Magal de Touba prévu en début du mois d’octobre prochain a été tenue hier dans les locaux de la Gouvernance de Diourbel. Lequel Comité régional de développement (Crd) a été co-présidé par l’autorité administrative, Gorgui Mbaye, et le porte-parole du Khalife général des mouride, Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké, n’a pas été ouvert à la presse sans compter le fait que certains chefs de services n’ont pas été convoqués. C’est après 4 heures à huis clos que Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké a, lui seul, fait une déclaration. En effet, la présente édition de la célébration du départ en exil du fondateur du mouridisme sera organisée dans un contexte de pandémie. Ainsi, le guide religieux a invité tous les Sénégalais à contribuer à l’effort de guerre. Selon le porte-parole de Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, le Khalife général des mourides a remis aux autorités son propre argent dès le début de cette pandémie. Et, le porte-parole de la communauté de préciser : «A Touba, les recommandations sont respectées, notamment la distanciation physique dans les mosquées donc si cela ne dépendait que du khalife, tous les musulmans, les talibés mourides et le Peuple sénégalais en général seront en bonne santé. Le khalife ne veut pas que la maladie se propage, c’est pour cela qu’il exhorte à chaque fois les gens à bannir les comportements qui peuvent répandre la maladie.»
A l’en croire, «le souhait du marabout est que les gens viennent et repartent en bonne santé. Ils doivent se conformer aux recommandations des médecins. C’est pour cela, le Dahira Moukhad Matoul distribuera des masques. Nous restons optimistes qu’après le Magal, Dieu nous débarrassera de cette maladies». Aussi, Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké a fait savoir que lors du dernier Magal, il y avait un déficit d’eau donc les autorités compétentes doivent s’atteler à résoudre ce problème parce que chaque année le nombre de pèlerins augmente. «Le Magal se tient en période hivernale et la plupart des rues de Touba inondent. L’Etat avait investi 10 milliard de F Cfa, mais Touba est une grande ville et il nous faut 100 milliards de F Cfa pour résoudre le problème. Quand j’ai posé au Chef de l’Etat le problème, aussitôt il a donné des instructions. 4 forages seront finalisés avant le Magal, d’autres châteaux d’eau seront réfectionnés et 55km de réseaux hydrauliques. Tout cela va apporter un changement à la question de l’eau.»
«Pour l’assainissement des eaux pluviales, un budget de 23 milliard de F Cfa a été mobilisé, ce qui n’a rien à voir avec l’assainissement des eaux usées. Les travaux ont été retardés par la pandémie et on espère qu’après le Magal, ils vont s’y mettre. Concernant l’électrification, Touba a eu une part importante avec un budget de 2 milliard de F Cfa et un montant de 2,5 milliard de F Cfa pour l’approvisionnement correct en eau», lâche-t-il.

«Plus de 150 postes de santé avancés prévus»
Le médecin-chef de région a fait savoir qu’ils ont profité de l’occasion pour sensibiliser le comité d’organisation. Pour Dr Mamadou Dieng, il faut systématiser le port du masque mais aussi le respect de toutes les mesures barrières. «Nous avons aussi demandé que tous les commerces situés aux alentours de la mosquée soient déguerpis. Il faut qu’on règle le problème d’accès à la mosquée tout en désinfectant les mausolées chaque soir.» Selon lui, il est prévu de mettre sur pied plus de 150 postes de santé avancés avant d’ajouter que cette année qu’ils vont tout faire pour éviter les attroupements au niveau de ces points. A l’en croire, des équipes d’investigations seront présentes avec des thermo-flashs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here