PARTAGER

A moins de deux mois du Magal de Touba, le Comité départemental de développement (Cdd) préparatoire de l’évènement a été tenu samedi à huis clos. Serigne Ousmane Mbacké Gaïndé Fatma, coordonnateur général du Magal, a fait face à la presse pour annoncer qu’il sera célébré dans un contexte de pandémie qui imposera aux fidèles un respect strict des mesures barrières pour la lutte contre la propagation du virus du Covid-19. Car, souligne-t-il, l’évènement sera tenu dans un contexte de pandémie. Il dit : «Une maladie est venue perturber la situation. Nous n’avons jamais eu à organiser un Magal dans ce contexte. Donc nous avons une mission précise qui consiste à permettre aux pèlerins de prendre part à l’évènement en toute quiétude. Il s’agira ainsi de tout faire pour que nul n’amène le virus ou encore moins ne l’emporte chez lui.» A en croire M. Mbacké, «ce travail se fera en collaboration avec les services de l’Etat». En outre, Serigne Ousmane Mbacké a signalé que «les échanges ont été aussi axés sur les questions de l’assainissement, l’hydraulique, l’électricité, la santé, entre autres».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here