PARTAGER

4,250 milliards de francs Cfa, c’est le soutien de l’Union européenne (Ue) à l’Etat du Sénégal dans le cadre d’un appui budgétaire au secteur de l’eau et de l’assainissement. Ce montant, au titre de l’année 2018, sera transféré directement au Trésor public, selon un communiqué de la délégation de l’Union européenne au Sénégal.
Cet appui budgétaire sectoriel a pour objectif d’accompagner la mise en œuvre de la politique publique du Sénégal dans le secteur de l’eau, de l’assainissement et de la Gestion intégrée des ressources en eau (Gire).
Cette bouffée d’oxygène en faveur de l’Etat du Sénégal  semble arriver au moment opportun ; un moment marqué par de forts besoins en investissements et des réformes importantes au niveau institutionnel, mais aussi du fait que le gouvernement se trouve à Paris dans le cadre de la recherche de financements de la 2ème phase du Plan Séné­gal émer­gent.
La même source indique également un appui budgétaire, échelonné sur quatre années (2018-2021), d’un montant total de plus de 26 milliards F Cfa. «Ce financement sera soumis à des conditions d’éligibilité liées à la mise en œuvre de la politique sectorielle, au maintien de la stabilité macro-économique, à l’amélioration de la gestion des finances publiques et à la transparence budgétaire», précise le communiqué.

 bseck@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here