PARTAGER

La gestion de Cheikh Oumar Hann au Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) au titre de l’année 2017 n’a pas été de nouveau orthodoxe. Dans le rapport de l’Armp publié hier, l’actuel ministre de l’Ensei­gnement supérieur est mouillé dans un marché de «fourniture de matériels et mobiliers de bureau pour un montant de 19 millions 116 mille francs Cfa attribué à Office choice». Au cours de la mission de revue de marché, les experts commis par l’Autorité de régulation des marchés publics ont relevé que «le montant estimé du marché dans le Plan de passation de marchés était de 140 millions de francs Cfa. Or le marché a été attribué pour 19 millions 116 mille francs». Pis, dénoncent-ils dans le document, «nous n’avons pas reçu d’explications par rapport à cet écart».
M. Hann a été épinglé par l’Ofnac dans le cadre de sa gestion du Coud. Malgré tout, il a été promu ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here