PARTAGER

La salle de l’Unité africaine du Cices était trop exiguë pour contenir tous les militants et sympathisants, venus de presque de tous coins de Dakar. Le président du mouvement Citoyen pour un Sénégal prospère (Csp), après avoir vanté les «efforts» du chef de l’Etat, a décliné ses ambitions et son engagement à le soutenir. Ainsi, il se fixe comme objectif de contribuer à offrir à Macky Sall une «majorité absolue à l’Assemblée» et à sa réélection en 2019. Malamine Diabaté explique son choix : «La seule ambition du Président Sall est de faire du Sénégal un pays prospère. Donc, après mûre réfle­xion et une analyse de la situation actuelle du pays et d’hier, nous nous sommes rendu compte que le président de la République est en train de réaliser des avancées significatives à travers son Plan Sénégal émergent. Devant son appel à toutes les couches de la Nation de se réunir pour un même idéal pour faire du Sénégal un pays émergent à l’horizon 2017. Par conséquent, nous ne pouvions pas manquer à cet appel.»
Pour la concrétisation de ses engagements, M. Diabaté a entamé des visites de proximité dans les différents coins et recoins de Dakar et à l’intérieur du pays pour convaincre les populations à adhérer au programme du chef de l’Etat. Auparavant, il a invité tous ses militants à s’inscrire sur les listes électorales en  perspective des Législatives de 2017. Venu représenter la mouvance présidentielle, Pape Maël Thiam s’est réjoui de ce soutien du Csp à la politique du Président Sall. L’administrateur de l’Apr a, dans la foulée, appelé l’opposition à être «plus responsable en proposant des alternatives plutôt que de guetter de petites failles pour chercher à déstabiliser le régime».
bseck@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here