PARTAGER
Irène Mingasson, ambassadeur de l’union Européenne au sénegal

La représentante diplomatique de l’Union européenne au Sénégal appelle à la vigilance et non au relâchement, dans la lutte contre la pandémie du Covid-19, en dépit de l’assouplissement par l’Etat des mesures de restriction.

Irène Mignasson, ambassadrice, cheffe de délégation de l’Union européenne auprès de la République du Sénégal, d’attirer l’attention sur le fait que la pandémie du Covid-19 est loin d’être vaincue. «Nous sommes confrontés, depuis de longs mois, à une pandémie d’une ampleur inédite, et qui est loin d’être terminée, comme en attestent les chiffres publiés chaque jour au Sénégal mais aussi en Europe, et dans de nombreux autres pays du monde, où des foyers d’infection persistent», a prévenu   Irène Mignasson hier au cours de la cérémonie de remise de matériels aux équipes de l’Onas par la Team Europe dans les locaux de la station d’épuration de Cambérène.
Les mesures d’assouplissement prises par les décideurs avec la  réouverture des frontières ne devraient pas pousser au relâchement, selon l’ambassadrice, cheffe de délégation de l’Union européenne auprès de la République du Sénégal, qui incite à plus de vigilance. «Nous restons positifs et optimistes, mais nous ne devons pas relâcher nos efforts, pour contenir la propagation du virus, en respectant les gestes barrières et le port du masque comme nous y invitent les autorités mais avant tout notre bon sens. Il en va de la responsabilité de chacun et de la santé et du bien-être de tous», indique Irène Mignasson avant de souligner que cette pandémie a rappelé de «manière brutale, que la solidarité doit demeurer au cœur de nos valeurs et de nos actions».
Félicitant le personnel de l’Onas qui, selon elle, «compte car leur travail en coulisses permet d’assurer un environnement le plus sain possible, et contribue ainsi à éviter une plus forte propagation du virus du Covid-19 ainsi que bien d’autres maladies», l’ambassadrice, cheffe de délégation de l’Union européenne auprès de la République du Sénégal, de rappeler que «l’Ue a, dès le début de la crise, apporté  son soutien à l’action du gouvernement du Sénégal en octroyant 100 milliards de francs Cfa, pour appuyer la stratégie de réponses des autorités sénégalaises». «Avec la Team Europe, ce sont 250 milliards de francs Cfa qui viennent répondre à la crise au  Sénégal», selon elle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here