PARTAGER

Bien que Gorée soit la seule commune de Dakar à ne pas avoir de cas positifs, le maire a décidé de proroger le «confinement» de l’île qui reste néanmoins impacté par le Covid-19 à cause de l’arrêt des activités économiques essentiellement liées au tourisme.

Gorée continue d’être «confinée». Me Augustin Senghor, maire de l’île, révèle que sa commune continue à se fermer au monde extérieur alors que les restrictions sur la circulation des personnes ont été assouplies par le gouvernement. Une manière de préserver l’île de la moindre contamination au Covid-19. «Il est vrai que Gorée n’a pas de cas. Gorée est la seule commune à Dakar qui n’a pas de cas. Il faut redoubler d’effort. Les populations l’ont bien compris et l’ont bien accueilli. Elles ont insisté qu’on n’ouvre pas Gorée au monde extérieur au risque de se faire contaminer», soutient Me Senghor qui intervenait dans le cadre de la 5e opération de distribution de kits alimentaires qui s’est tenue hier. Occasion pour continuer à sensibiliser les populations sur l’importance d’observer les gestes barrières. «Les jeunes volontaires goréens sensibilisent sur l’importance de se prémunir contre le Covid-19. Il s’agit de maintenir la pression pour le respect des mesures barrières. Le port du masque dans l’île est important», insiste le président de la Fédération sénégalaise de football.
Malgré cette situation épidémiologique que lui envient la plupart des communes dakaroises, l’impact de la maladie se fait aussi sentir chez les populations de l’île historique. Appuyées en kits alimentaires, comprenant des sacs de 100 ou de 50 kg de riz, du sucre, de l’huile, du savon, de l’eau de javel, de pâtes, plus d’une centaine familles sont rentrées chez elles avec le sourire. Ce don permettra aux insulaires de continuer à faire face aux difficultés liées à l’arrêt des activités économiques en cette période de pandémie. «Le Comité local de lutte contre le Covid-19 et le Comité de ciblage des familles bénéficiaires de dotations de l’Etat dans le cadre du plan de résilience sociale et économique ont eu à travailler pour procéder à la distribution des kits alimentaires au profit des populations de Gorée. C’est ainsi que 75 jeunes volontaires goréens contre le Covid-19 ont travaillé d’arrache-pied pour remettre aux populations de Gorée leurs kits alimentaires complets», se félicite le maire qui souligne que l’Etat avait ciblé 108 familles. La mairie et le Comité local ont décidé de compléter ces kits pour que l’ensemble des familles puissent en bénéficier. «Au lieu de 108, il y a plus de 175 kits alimentaires», précise le maire de Gorée. «Nous avons tenu à ce que l’ensemble de la population soit bénéficiaire de l’action des autorités et de notre mairie», Me Augustin Senghor.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here