PARTAGER

Ndèye Marième Badiane continuera-t-elle à diriger la Coor­dination des femmes de Benno bokk yaakaar (Bby)? La question mérite d’être posée après la décision de Macky Sall de l’éjecter de la tête des femmes de l’Apr qu’elle dirigeait depuis 2008. En attendant, elle garde toujours la confiance des femmes de la coalition présidentielle qui se sont réunies hier au siège de Bby. «Les femmes de Benno bokk yaakaar renouvellent leur con­fiance et leur solidarité à la présidente Ndèye Marième Badiane pour une coordination des femmes de la majorité présidentielle toujours plus dynamique et déterminée à accompagner Macky Sall, président de la coalition Bby», indique le communiqué de la Coordination de femmes de Bby et de la majorité présidentielle.
Par ailleurs, les femmes de l’Apr et leurs alliés jugent «légale» la Loi de finance rectificative (Lfr) votée dimanche et qui a consacré la baisse du budget du Sénégal. Ainsi, elles justifient la hausse des prix du carburant par le contexte marqué par des guerres commerciales, des tensions militaires qui ont conduit à la hausse du prix du baril du pétrole. «Cette hausse existe déjà dans beaucoup de pays. En modèle de bonne gouvernance, le Président Macky Sall a fait le choix de servir et non de se servir. Il est important de rappeler certaines subventions qui ont permis une baisse de 29 milliards sur les impôts des travailleurs, un taux de 3 à 5% sur la baisse d’enregistrement immobilière, la retraite complémentaire, les 10% de réduction sur le prix de l’électricité, entre autres», listent-elles.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here