PARTAGER

Au titre de l’exercice 2016, le groupe Sonatel affiche un chiffre d’affaires de 905 milliards de francs Cfa, en hausse de 4,8%. Quant à son résultat net, il s’élève à 216 milliards francs Cfa en 2016.

L’année 2016 consacre encore le leadership du groupe Sonatel dans le secteur des télécommunications dans les pays de présence. Ce, «malgré un contexte concurrentiel qui s’est durci et un environnement règlementaire et fiscal de plus en plus difficile», lit-on dans un communiqué. Le groupe affiche un chiffre d’affaires de 905 milliards de francs Cfa en 2016 et un résultat net de 216 milliards de francs Cfa. Un chiffre en décroissance de 2,4% par rapport à 2015. La direction explique cette baisse du résultat net par l’impact des nouvelles mesures fiscales et règlementaires introduites en 2016 et par le repli des balances internationales.  Quant aux investissements du groupe ils restent soutenus à 17% du chiffre d’affaires, soit 154 milliards de francs Cfa en 2016. Selon l’opérateur, «le renouvellement des réseaux d’accès, la densification des réseaux 3G mobiles et l’extension des plateformes de service ont mobilisé l’essentiel de cet investissement».
Concernant le nombre de clients du groupe, il s’élève à 26, 2 millions en légère décroissance de 1,4% impactée par les opérations de mise en conformité réglementaire liées à l’identification des abonnés.
Dans son bilan, le groupe Sonatel note une bonne dynamique commerciale autour des usages de données mobile de 64% sur le chiffre d’affaires, de l’activité d’Orange Money de 82% sur le chiffre d’affaires et des services à valeur ajoutée. Le parc internet  mobile du groupe s’élève à 6,3 millions d’abonnés,  soit 22,6% de la base de clients mobile. Le parc actif Orange Money est en constante progression et  s’élève à près de  3,1 millions d’abonnés, en croissance de 60% générant un volume de transactions de 3148 milliards de francs Cfa. Le groupe continue à contribuer à la création de richesses dans ses pays de présence. Il a contribué pour plus de 473  milliards de francs Cfa aux recettes budgétaires des pays de présence.
Enfin, en matière d’emploi, les activités du groupe ont permis de générer plus de 3 mille emplois directs et plus  de 100 mille emplois indirects, grâce à une distribution commerciale étendue, à la sous-traitance et aux différents partenariats dynamiques.
Pour les perspectives. En Guinée Bissau et au Sénégal, le groupe annonce la poursuite du déploiement de la 4G par la couverture progressive des capitales régionales. Le groupe compte poursuivre également, sa politique d’acquisition de licence 4G au Mali, en Guinée et en Sierra Léone.
ndieng@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here