PARTAGER

Un kamikaze a tué au moins 44 ex-rebelles et membres de groupes armés pro-gouvernementaux à Gao en se faisant exploser ce mercredi 18 janvier dans leur site de regroupement dans cette ville du nord du Mali, selon une source militaire à l’Onu.
L’explosion est survenue à 8h40 (Tu) ce mercredi 18 janvier à Gao, la principale ville du nord du Mali. A moins de 500 mètres de l’aéroport, un kamikaze à bord d’un véhicule rentre dans le camp et se fait exploser.
Les témoins font état d’un «grand bruit». L’information a été confirmée par une source administrative de la ville malienne, sans plus de détails dans l’immédiat.
rfi.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here