PARTAGER
Le général Moussa Diawara lors de son anniversaire, le 9 mars à son domicile de Bamako. 

Le général Moussa Diawara, le Directeur général de la Sécurité d’Etat, a fêté ses cinquante ans en grande pompe le samedi 9 mars à Bamako. Une soirée luxueuse qui suscite l’indignation de certains depuis que des images ont commencé à fuiter sur les réseaux sociaux.

La soirée avait vocation à rester privée, mais les images ont commencé à circuler dès le lendemain sur les réseaux sociaux. Une situation d’autant plus embarrassante qu’elles ont été tournées dans la villa bamakoise du patron des services de renseignement. Ce samedi 9 mars, le général Moussa Diawara, le Directeur général de la Sécurité d’Etat, fêtait ses cinquante ans chez lui, en présence de dizaines d’invités triés sur le volet.
Jeux de lumières, roses blanches, tables de banquet ornées de seaux à champagne… Les grands moyens avaient été déployés. Aux murs, des affiches «Happy Birthday» avec les initiales et le portrait en noir et blanc du héros du jour, qui a reçu une voiture 4×4 japonaise comme cadeau. Les organisateurs sont allés jusqu’à s’offrir les services de la star congolaise, Fally Ipupa, venue spécialement à Bamako pour le week-end pour cette prestation privée dont le coût avoisinerait plusieurs dizaines de milliers d’euros. De quoi ravir les invités, qui ont aussi pu profiter des notes de kora du célèbre artiste malien, Toumani Diabaté.

«Scandaleux» pour les uns, «soirée privée» pour les autres
Parmi les personnalités visibles sur les images et vidéos que Jeune Afrique a consultées, des hauts gradés et responsables politiques de premier plan, comme Arouna Modibo Touré, le ministre de la Communication et de l’économie numérique, ou Karim Keïta, député et fils du Président Ibrahim Boubacar Keïta.
Les images de cette soirée luxueuse ont choqué de nombreux militaires maliens. «Cha­que jour ou presque, nos hommes et des soldats étrangers venus au Mali pour nous aider sont tués sur le terrain. Pendant ce temps, le patron des services de renseignement fait la fête sans aucune retenue à Bamako. C’est scandaleux !», dénonce un officier, qui dit attendre «une réaction» du pouvoir politique à cette affaire.
«Il n’y en aura pas, assure une source à la Présidence. Le général a tous les droits de fêter son anniversaire comme il l’entend. Il s’agissait d’une soirée privée et il est regrettable que certains invités se soient permis de diffuser des images.» Moussa Diawara avait été nommé à la tête de la Sécurité d’Etat en octobre 2013, quelques semaines après l’entrée d’IBK au Palais de Koulouba. Réputé proche du Président, il est aussi le cousin de son chef d’état-major particulier, le général Oumar Dao.
jeuneafrique.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here