PARTAGER

«Deux militaires maliens et un civil ont été tués dans la nuit de mardi à mercredi à Boulikessi (frontalière du Burkina Faso) par des hommes armés. C’est un poste de sécurité qui a été attaqué», a déclaré à l’Afp une source de sécurité malienne ayant requis l’anonymat.
L’information a été confirmée, sous le couvert de l’anonymat également, par une autre source de sécurité malienne selon laquelle «ce sont deux hommes armés à moto qui ont tiré et tué deux gendarmes et un civil malien à Boulikessi».
L’identité des assaillants n’a pas été précisée.
jeuneafrique.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here