PARTAGER

Très tôt ce dimanche 10 mai, le maire de la localité de Koumaïra, dans la région de Tombouctou, a été libéré, selon Rfi. Amadou Kolossi avait été enlevé début avril alors qu’il était allé négocier la libération de Soumaïla Cissé, leader de l’opposition, lui-même enlevé fin mars dans la même région, alors qu’il était en campagne pour le premier tour des Législatives.
L’ambiance était plutôt à la fête ce dimanche 10 mai à midi dans le village malien de Koumaïra. Amadou Kolossi était entouré de parents, d’élus, tous venus le saluer et célébrer sa libération. Selon les témoins, il se porte bien. Tôt ce matin, Il a été raccompagné chez lui par des hommes à moto. Ceux-là appartiennent à un groupe armé de présumés djihadistes qui l’ont enlevé début avril alors qu’il était allé négocier la libération de Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition malienne, lui-même enlevé quelques jours plus tôt. «J’ai été bien traité lors de ma détention», a déclaré l’édile à ses proches. Cette libération donne de l’espoir à beaucoup sur le sort de Soumaïla Cissé. Ses proches et le gouvernement malien, via les services spécialisés, font tout pour obtenir sa libération. Des intermédiaires rassurent, mais sans donner trop de détails. «Moins on en parle, plus nous sommes efficaces», commente une source proche du dossier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here