PARTAGER

La justice est longuement revenue dans le sermon de l’imam de Layène, samedi, lors du 139ème anniversaire de l’Appel de Seydina Limamou Laye. Mamadou Makhtar Laye voit une justice «instrumentalisée» dans le traitement de certaines affaires.

Durant ce septennat du Président Macky Sall, la justice a souvent été critiquée. Et à juste titre, selon l’imam de Layène, Mamadou Makhtar Laye, qui indique la justice rendue de façon équitable, est un véritable défi au Sénégal. Devant les fidèles dans l’enceinte de Diamalaye, samedi dans la cadre de la célébration du 139ème anniversaire de l’Appel de Seydina Limamou Laye, l’imam a déclaré : «Rendre une justice inéquitable est source de tension au Sénégal. Dans certaines affaires, la justice est rendue de façon inéquitable. On a parfois clairement l’impression que la justice est instrumentalisée. L’inégalité dans la répartition des richesses est omniprésente dans ce pays. Ces phénomènes sont des menaces à la paix sociale. Les Sénégalais sont très braves, ils subissent des épreuves difficiles dans la dignité. La manière dont parfois la justice est rendue peut créer l’instabilité dans ce pays.»
Le marabout appelle les magistrats à «juger les humains dans le respect strict du droit». Dans le même sillage, le petit fils de Seydina Limamou Laye dénonce une «politisation» dans la distribution des richesses. «Les gens distribuent les richesses selon les appartenances politiques, raciales, religieuses… Dieu leur réserve une sévère punition parce que nul ne doit être lésé à cause de ces considérations», a-t-il prévenu. Avec ces «dérives», l’imam estime qu’il ne faut pas s’étonner que les appels à la paix fusent de partout. «Tout le monde appelle désormais à la paix. Layène n’a jamais cessé d’appeler à la paix. L’appel à la paix ne doit pas être circonstanciel ou un effet de mode. Certains disent qu’il faut prier pour le prince afin qu’il ait la paix. Parce que, selon eux, s’il est en paix, le pays sera en paix. C’est faux car s’il utilisait cela contre vous, votre parent, vous n’aurez pas toujours la même conviction», a-t-il indiqué.
Par ailleurs, lors de de la cérémonie officielle de clôture, Aly Ngouille Ndiaye a réitéré l’engagement du président de la République à terminer les chantiers entamés dans les sites de Layène.
bgdiop@lequotidien.sn

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here